Dans l'article précédent de cette série, il est écrit que le microdosage est en hausse. L'utilisation d'une toute petite quantité de champignons psychédéliques ou de truffes hallucinogènes est en plein essor. Mais la substance active psilocybine, contenue dans les champignons et les truffes couramment utilisés n'est en aucun cas la seule substance présente dans la nature qui nous permet d’avoir un aperçu d'autres autre dimensions. Dans cet article, nous parlerons plus en détail de la boisson hallucinogène d'Amérique du Sud : Que pourriez-vous tirer du microdosage d'ayahuasca ?

Qu'est-ce que le microdosage ?

Voici un petit résumé de ce qu'est le microdosage : utiliser une microdose d'une substance qui, utilisée à doses normales, peut déclencher des trips ou hallucination peut rendre plus créatif, permet de penser de façon originale et d’obtenir des révélations portant sur les problèmes complexes d'aujourd'hui. Le microdosage est, en raison de ces possibilités, un sujet brûlant dans la Silicon Valley américaine, où l'impossible semble être à l'ordre du jour. Tous les appareils doivent devenir encore plus petits, avec plus de puissance de calcul et une consommation d'énergie réduite. Les facteurs impliqués sont une science en soi. Imaginez : votre chef a déjà venu le produit improbable que vous n'avez pas encore développé et Il vous demande de le livrer lundi prochain.

C’est exactement pour cette raison qu’un certain nombre de personnes qui travaillent huit jours par semaine dans le secteur de la technologie s’infligent à eux-mêmes des expériences radicales. L'une de ces expériences consiste à prendre une petite dose de LSD tous les quelques jours. Une dose calculée de telle sorte qu’elle ne permette pas d’halluciner. Et cela a un effet intéressant.

Les effets du microdosage

Les avantages sans les inconvénients. Vous ressentirez rapidement les effets positifs des psychédéliques, mais sans le voyage visuel auquel vous pouvez vous attendre avec une dose plus élevée. Les effets rapportés le sont :

  • Concentration et créativité accrus
  • Plus de sociabilité et de respect d'autrui
  • Moins tendu et moins distrait
  • Un sentiment de connexion et d'unité

Il s’agit plus ou moins des mêmes effets qu'on ressent pendant et après un long trip aux champignons, au DMT ou à l'ayahuasca. Outre le fait qu'une bonne dose vous ferra bien sûr partir très loin. Au cours d'un trip, vous vous tournez vers l'intérieur de vous-même et rencontrez des difficultés à effectuer les choses les plus simples de la vie de tous les jours. Regarder la télévision devient le parcours du combattant. Même un trip suffit pour voir ce que l'on appelle des images flottantes ou « tracers ». Cela peut être décrit comme voir chaque image deux ou trois fois de suite. Ce n'est pas le cas avec une petite quantité bien mesurée de ces plantes puissantes, extraits de plantes, champignons ou substances synthétiques.

Comment fonctionne l'Ayahuasca

La DMT nous montre une autre dimension de l'ayahuasca. Il s’agit pour être précis de la N,N-Diméthyltryptamine, un alcaloïde chimiquement lié à l'hormone sérotonine. Par conséquent, il s'adapte comme une clé dans la même serrure et c’est ainsi que la sérotonine et la DMT peuvent nous faire ressentir le bonheur. Tous les psychédéliques classiques fonctionnent de cette façon : les champignons et les truffes, le peyotl et le cactus san pedro ou encore le LSD, par exemple.

Cela ne veut pas dire qu'ils ont tous le même effet. Certains effets sont similaires, tandis que d'autres sont radicalement différents. L'effet de l'hormone sérotonine et de la DMT n'est pas comparable. Bien que la clé rentre dans la serrure, c'est l'ensemble des clés qui en dépendent qui détermine l'effet, et il y a assurément une différence. Les molécules des substances sont différentes.

Mais il y a cependant quelque chose à prendre en compte : comme nous l'avons écrit dans le blog sur l'ayahuasca, le DMT ne fonctionne pas si vous le mangez ou en faites une infusion. Il faut une substance qui inhibe la dégradation du DMT et le rend actif. Nous appelons cette substance MAO-I (Mono Amine Oxydase Inhibitor), ou inhibiteur de MAO. Dans l'ayahuasca, elle est traditionnellement extraite de l'écorce d'une vigne, le Banisteriposis caapi. Le DMT pour ayahuasca est généralement obtenu à partir de feuilles de chacruna (Psychotria viridis). La magie tout comme le danger de l'ayahuasca dépend du bon rapport entre ces deux substances et de leur dosage.

Le bon dosage

La chacruna et la banisteriopsis sont toutes deux des produits naturels. Toutes les feuilles ne contiennent donc pas la même quantité de DMT et toutes les vignes ne contiennent donc pas la même quantité de MAO-I. Il est donc difficile de déterminer la quantité de chaque plante dont vous avez besoin pour faire l'ayahuasca. Ce n’est pas pour rien que produire ou vendre de l'ayahuasca est illégal aux Pays-Bas. Bien que les ingrédients puissent être vendus, nous ne souhaitons pas vous encourager à faire ce breuvage vous-même. Après tout, nous ne connaissons pas votre constitution physique, votre bagage psychologique ou la raison pour laquelle vous fabriquez de cette puissante infusion hallucinogène. Nous préférons laisser cela aux chamans expérimentés.

Pourquoi microdoser l’Ayahuasca ?

Cependant, nous pouvons toutefois dire qu'une microdose d'ayahuasca représente environ un dixième à un vingtième d'une dose légère. Comme vous vous en doutez, l'effet est beaucoup plus modulé. Cela signifie que vous aurez par exemple moins de nausées et que vous n'expérimenterez pas le voyage intérieur coloré qui fait la notoriété de l'ayahuasca. Le microdosage de DMT (car c'est en fait de quoi il s’agit) a le potentiel de produire les mêmes résultats que le microdosage de truffes hallucinogènes. La question demeure donc : pourquoi le feriez-vous si une microdose de truffes hallucinogènes est plus facile à obtenir, moins chère et plus sûre ?

Pour la plupart des gens, il s'agit d'expérimenter. « Il faut tout essayer ». Nous déconseillons d’utiliser de l'ayahuasca pour le microdosage car il n'y a pas encore assez de preuves solides concernant cette utilisation. Déterminer une dose est déjà difficile, et déterminer ce qu'est une microdose et comment elle la préparer l’est encore plus. Beaucoup de choses peuvent mal tourner.

Nos conseils ? Prenez un gramme de truffes hallucinogènes (ou moins) pour le microdosage.

Pour cet article, nous avons consulté les articles suivants