Si on en croit internet, le microdosage est véritablement en vogue dans la Silicon Valley. Prendre des doses infimes de produits psychédéliques n’est pas considéré comme absurde dans la capitale américaine de la technologie. En effet, en prenant une dose très faible, vous ressentez les éléments positifs de la substance sans en ressentir les effets négatifs. Pensez à une créativité accrue et une pensée out-of-the-box. Vous ne tripperez pas et ne ressentirez pas d'effets désagréables, comme par exemple la sensation de fusionner avec la chaise sur laquelle vous êtes assis. La question que tout le monde se pose est donc la suivante : le microdosage fonctionne-t-il vraiment ?

Qu'est-ce que le microdosage ?

Le microdosage peut être appliqué à de nombreuses substances différentes. Du LSD synthétique aux graines naturelles de Hawaiian Baby Woodrose. Une dose suffisante de ces produits psychotropes peut avoir sur vous des effets significatifs. Avec une dose élevée, vous pouvez avoir l'impression de quitter votre corps, de voyager dans le temps ou de rencontrer des créatures étranges. Mais un voyage à base de ces substances hallucinogènes est surtout très contraignant. Cela peut être amusant, mais vous pouvez également rencontrer une partie de vous-même que vous préféreriez ne pas montrer au quotidien. De plus, cela vous rend « temporairement indisponible. » Nous entendons par cela que vous êtes alors tourné vers l'intérieur de vous-même et que les impulsions de l'extérieur sont de plus en plus fortes. Le but du microdosage est de prendre une dose si faible d'une substance psychédélique que vous ne ressentez aucun changement de votre perception et que vous n'en soyez absolument pas dérangé. En d'autres termes, vous restez vous-même et pouvez parfaitement fonctionner dans la vie quotidienne.

Microdosage avec truffes hallucinogènes

Dans cet article, nous testons si le microdosage à base de truffes hallucinogènes nous met sur une voie différente : cela augmente-t-il réellement la créativité ? Quels sont les effets secondaires possibles ? Car si nous devons croire Reddit et le Washington Post, la Californie toute entière, région très développée sur le plan technologique, consomme de la psilocybine ou du LSD. Enfin, par petites doses...

Consommer un gramme de truffes hallucinogènes. Quels en sont les effets ? Tout comme les champignons hallucinogènes, les truffes hallucinogènes contiennent les principes actifs psilocybine, psilocine, béocystine et norbaéocystine. Des produits chimiques plein la bouche. C'est justement ce que l'on essaie d'éviter ici. Une petite quantité de ces tubercules souterrains en croissance promet une routine hebdomadaire avec plus de concentration, d’énergie et de créativité. Mais les utilisateurs font également état de progrès en ce qui concerne leurs peurs et perçoivent une activité accrue de tous leurs sens et une profonde appréciation de la spiritualité.

Comment fonctionne le microdosage ?

Revenons-en à la science. La substance que nous avons mentionnée précédemment, la psilocybine, agit comme s'il s'agissait d'une hormone propre au corps, la sérotonine. Cette explication reste cependant très simpliste : un peu plus d’explications sont donc nécessaires. Les psychédéliques classiques tels que la psilocybine s’adaptent comme une clé dans l’extrémité d’un récepteur de la sérotonine portant le joli nom de 5-HT2A. Il s'agit de la serrure qui se trouve principalement dans le cortex préfrontal de notre cerveau. La stimulation de ce récepteur assure le renforcement de la perception, du mécanisme d'apprentissage et de la mémoire. Mais il stimule également l'activité cérébrale, la croissance cellulaire et une augmentation des connexions dans le cerveau.

Les psychédéliques font en sorte que des parties du cerveau qui ne sont normalement pas liées les unes aux autres se parlent entre elles. Cela est possible parce que le réseau DMN (Default Mode Network) est momentanément mis en attente. C'est grâce à cette partie du cerveau que nous rêvassons et que nous nous retrouvons toujours sur le même chemin mental. Les produits psychédéliques permettent justement de mettre temporairement en pause les effets de sur-analyse et d'évasion du présent, créant ainsi un espace pour les impulsions directes. Le résultat ? Les couleurs deviennent plus intenses, les modes de pensée changent et s'ouvrent et vous vous sentez d'avantage connecté à tout ce qui vous entoure.

Quelle truffe hallucinogène utiliser pour le microdosage ?

Peu importe la truffe que vous prenez. Les truffes hallucinogènes contiennent à peu près la même quantité totale de substances actives, mais il existe une nuance entre les effets. Les truffes Mexicana et Atlantis sont idéales pour les débutants. En outre, trop peu de recherches ont été effectuées pour montrer qu'il existe une différence dans l'expérience ressentie du microdosage. 

Combien de truffes magiques sont nécessaires pour le microdosage ?

Microdoser ne signifie pas prendre la dose la plus faible possible d'une substance donnée, comme c'est le cas avec l'homéopathie. Vous consommez au maximum un gramme de Truffes Magiques par dose. Les truffes (sclérotes) étant des produits naturels, un gramme peut contenir plus de psilocybine qu’un autre gramme du même produit. C'est pourquoi vous devez sécher les truffes dans un séchoir à nourriture ou entre deux essuie-tout propres à l'aide d'un ventilateur. Nous traitons des techniques de séchage, de broyage et de stockage dans un article de blog séparé. Réduisez les truffes en poudre après les avoir séchées. Mettez la poudre dans une capsule à l'aide d'une machine à capsules, par exemple, ou en la versant dans une capsule avec une cuillère à café. Une petite capsule de poudre de truffe hallucinogène contient alors environ 1 milligramme de psilocybine, ce qui est une excellente dose de départ pour le microdosage.

De quoi avez-vous besoin pour bien Microdoser ?

Vous préférez ne pas vous embêter avec tout ce tintouin ? Optez alors pour un kit de microdosage prêt à l'emploi. Un tel kit est suffisant pour 18 jours de microdosage. Les truffes hallucinogènes ont un goût moins terreux que leurs homologues champignons, ce qui en fait des tubercules à trip parfaits à manger frais. Nous le comparons au goût de la roquette, agrémenté d'une petite saveur supplémentaire. Il faut aimer, mais ce n'est certainement pas aussi mauvais que ce qu'on en dit. Rincez-vous la bouche si nécessaire avec un verre d'eau.

De quoi avez-vous besoin pour débuter dans le microdosage ?

À quelle fréquence faut-il microdoser ?

Le corps humain développe une tolérance aux truffes hallucinogènes. C'est pourquoi vous avez toujours besoin de plus en plus de substances pour obtenir le même effet, et ce en peu de temps. En d'autres termes : ils perdent leur pouvoir immédiatement après la première utilisation. C'est l'une des raisons pour lesquelles les truffes et champignons hallucinogènes ne créent pas de dépendance. L'effet revient au bout de quelques jours. Dr. James Fadiman, l'auteur de Psychedelic Explorer's Guide, recommande de prendre une dose tous les trois jours.

Prenez une dose le premier jour. Le deuxième jour, vous ressentirez quelques effets secondaires. Le troisième jour est un jour normal. Prenez une deuxième dose le quatrième jour, mais pas les cinquième et sixième jours.

Vous consommez plus d'1 gramme de truffes hallucinogènes ? Alors il est possible que le mur se mette à arborer des motifs, que la lampe se mette à vous sourire ou que la peinture se mette d'un coup à éclater de couleurs.

Expériences de microdosage

Certains des psychonautes de notre rédaction ont également suivi ce schéma, afin de déterminer quand une microdose devient une maxidose. Après avoir pris une dose croissante chaque week-end pendant quelques semaines, un rédacteur a constaté des déformations de la pièce après avoir consommé quatre grammes de truffes fraîches. Habituellement, 5 grammes est considéré comme une faible dose pour un trip. Il ne faut pas s’attendre à voir des déformations ou des motifs avec le microdosage. Le but est de prendre conscience des effets subtils et que vous puissiez continuer à faire votre travail. Remarque : vous souhaitez conduire une voiture ou des machines ? Ne le faites surtout pas ! Pas même avec le microdosage.

Jour 1

Après avoir consommé une microdose de truffes hallucinogènes Mexicana le matin, certains d'entre nous ont remarqué que les plantes et les insectes avaient une apparence plus jolie. Idéal pour travailler dans le jardin. Le bruissement des feuilles à la couleur vert vif dans le vent était particulièrement attrayant visuellement. D'autres ont oublié de déjeuner après avoir passé la journée derrière leur ordinateur parce qu'ils étaient trop concentrés. Certains d'entre nous n'ont remarqué aucun effet. Un de nos éditeurs a commencé à écrire un livre, car il pensait que c'était une étape nécessaire dans sa vie.

Jour 2

Le rédacteur qui n'a rien ressenti hier n'a aujourd'hui pas eu d'autre commentaire que : « ça ne marche pas pour moi. » D’autres n’ont guère eu d’effets secondaires, mis à part une sensibilité un peu accrue. Quelques-uns d'entre eux étaient fatigués et avaient un léger mal de tête. Et celui qui a commencé à écrire un livre ? Il n'a pas continué ce jour-là.

Jour 3

Comme promis dans les instructions, personne n’a souffert d’effets secondaires ou de propriétés positives accrues le troisième jour. Curieusement, nous avons presque oublié ce que nous avions pris le premier jour.

Jour 4

Le nombre de participants à l'expérience a diminué. Seuls deux rédacteurs ont continué le test. Ils avaient encore l'envie de prendre un autre gramme de truffes hallucinogènes fraîches le quatrième jour. Ils ont obtenu des résultats similaires à ceux du premier jour.

Combien de temps dure le microdosage ?

Certaines personnes maintiennent le rythme sans avoir à faire face à des problèmes de santé. Cependant, l'utilisation prolongée de psychédéliques augmente le risque de problèmes cardiaques. Cela a été établi concernant des doses plus élevées, mais il vaut mieux prévenir que guérir, n'est-ce-pas ?

Il n'est pas problématique de microdoser des substances de temps en temps, mais n'en faites pas une habitude comme boire du café. Les psychédéliques sont des produits puissants qu'il faut traiter avec respect. Utilisez donc les connaissances décrites dans cet article de manière responsable.

Pour finir : Que faut-il ne surtout pas faire ?

Gardez vos truffes hallucinogènes au réfrigérateur. Cela permet de les conserver ainsi que de conserver leur puissance. Ne vous attendez pas à ce que le microdosage vous fasse tripper. Ce n'en est pas le but et ce n'est pas possible avec un dosage aussi faible. Mais cela peut être un effet secondaire. N'utilisez jamais de psychédéliques (pas même en microdosage) si vous prenez des médicaments. Les antidépresseurs, en particulier, peuvent être dangereux s’ils sont consommés avec des truffes hallucinogènes. Ne mélangez donc pas les truffes avec des médicaments. N'utilisez pas non plus d'alcool ou d'autres psychédéliques.

Vous avez des questions concernant le microdosage ? Posez-les à notre service client !

Vous souhaitez vous mettre au microdosage de truffes hallucinogènes après avoir lu cet article ? Faites alors votre choix parmi les variétés de truffes hallucinogènes de notre gamme. Vous aurez alors une quantité suffisante pour plusieurs microdoses ainsi qu'une dose pour un trip d'intensité moyenne. Vous pourrez alors également découvrir par vous-même ce qu'il en est. Vous avez des questions sur les trips, le microdosage ou les psychédéliques en général ? Notre service client se tient à votre disposition.