Des sentiments euphoriques à partir de quelques feuilles... Comment est-ce possible ? La nature regorge de plantes qui ont certains effets sur notre état d'esprit. Les herbes du smartshop sont donc spécialement sélectionnées pour faire en sorte que vous vous sentiez bien. Que vous souhaitiez vous défoncer, vous détendre ou simplement profiter d’un bon regain d'énergie. Dans cet article, nous jetons un coup d'œil aux plantes inconnues du smartshop : bienvenue dans le monde des herbes psychoactives.

Drogues légales

Toutes les « drogues » ne sont pas interdites. Des milliers de plantes et de champignons poussent et prospèrent dans la nature et ont un certain effet sur notre corps ou notre état d'esprit. Si une herbe ou un extrait d'herbe a un effet relaxant, psychédélique ou stimulant, vous pouvez être sûr que vous pouvez en acheter au smartshop, à condition que ce soit légal, bien sûr.

C'est assez étrange : les herbes ne sont en fait appelées « drogues » que lorsqu'elles deviennent illégales. Cela doit être assez difficile à comprendre pour les chamans et les peuples autochtones. Imaginez que, du jour au lendemain, une équipe de policiers d'un autre pays défonce votre porte d'entrée et vous rende la vie difficile parce que vous buvez du café en permanence. Pire encore, vous servez également cette bouillie brune stimulante à vos voisins, votre famille et vos amis. Cet exemple absurde s'est produit dans plusieurs endroits du monde… enfin, avec des extraits de plantes autres que le café.

Psilocybine

Les champignons hallucinogènes d’Oaxaca, un État du Mexique, en sont un bon exemple. Vous allez nous dire : « oui, bien sûr, les champignons sont interdits ». Mais il n'en a pas toujours été ainsi. Au Mexique, mais aussi dans des pays comme les États-Unis, la Colombie, l'Afrique du Sud et la Thaïlande, il existe encore des personnes qui honorent les traditions de leurs ancêtres. Même à l'époque moderne, le peuple indigène Mazatec originaire d’Oaxaca consomme rituellement une portion de champignons hallucinogènes. Ils ne font pas cela pour faire la fête ou pour voir de jolies couleurs, mais plutôt pour donner une place aux difficultés de la vie, et ce depuis plus de 2000 ans. Mais depuis l'époque coloniale, les colons ont vu ces traditions d'un mauvais œil. Le gouvernement mexicain a hérité de ce regard critique, si bien que cette tradition est désormais limitée. Ce n'est que sous des conditions strictes que les Mazatec peuvent encore utiliser leur produit naturel sacré. Le fait qu'un érudit occidental a fait connaitre les champignons hallucinogènes du grand public n’a pas aidé. Des foules de personnes se sont alors rendues à Oaxaca pour en faire l'expérience. Les champignons contiennent de la psilocybine, une substance psychédélique qui provoque, entre autres, des hallucinations. Dans les années 1960, cela en a séduit plus d’un.

Kratom

Voici un exemple originaire de l'autre côté du monde. En Asie du Sud-Est, les feuilles de l'arbre à kratom sont mâchées depuis aussi longtemps qu’on s’en souvienne. À faible dose, le kratom a un effet énergisant et analgésique. Les peuples autochtones se sont dit que cela serait idéal pour le travail physique. Le gouvernement thaïlandais et, plus récemment, le gouvernement indonésien ne sont cependant pas en faveur de ce produit naturel. Une telle drogue n'est pas acceptable, ont-ils pensé. À l'étranger aussi, consommer du kratom devient de plus en plus difficile. Le kratom est l'un des principaux produits d'exportation de l'Indonésie. Son prix au kilo est plus élevé que celui de l'huile de palme ou du caoutchouc et 95 % du kratom mondial provient de ce pays. Aujourd'hui, la vente et l'exportation de kratom sont menacées d'être interdites en Indonésie, mais tant que la plante restera légale aux Pays-Bas, nous ferons de notre mieux pour continuer à en vendre.

 Plus besoin d'aller chez le chaman. Préparez vos herbes à la maison.

Smartshop

Les herbes et autres produits naturels ayant un effet particulier peuvent être achetés dans les smartshops. Qu'elles soient appelées herbes, drogues ou smartdrugs, ces plantes ont toutes un effet particulier sur notre organisme. On découvre heureusement de nouveaux types de plantes en permanence, ce qui signifie qu'aucun jour n'est jamais le même dans les smartshops. Après tout, ce n'est pas la première fois qu'une chose devient soudainement interdite. Cela s'est produit 2008 avec les champignons hallucinogènes prêts à l'emploi. Désormais, il est uniquement possible de cultiver soi-même des champignons hallucinogènes, ou de vivre la même expérience avec des truffes hallucinogènes fraîches qui contiennent également de la psilocybine. Les smartshops proposent cependant bien plus de produits que cela. C'est pourquoi nous allons nous concentrer sur des herbes dont vous n'avez peut-être jamais entendu parler dans la suite de cet article. Ou peut-être ne saviez-vous pas qu'un certain effet se cache derrière une herbe « inoffensive » que vous avez peut-être déjà dans votre cuisine.

Types d'herbes

Nous divisons les herbes en plusieurs catégories dans notre smartshop. 

Herbes médicinales

Nous ne sommes pas autorisés à en dire trop sur les herbes médicinales, sauf celles que nous utilisons depuis des centaines d'années. L'huile essentielle de lavande, par exemple, a un effet antiseptique et analgésique. C'est pourquoi elle est utilisée pour les inflammations, les blessures et les contusions. La lavande stimule également la production de sérotonine. Ce neurotransmetteur joue un rôle important dans la gestion des émotions, de l'humeur et du sommeil. D'autres herbes ont des applications complètement différentes. La mélisse, par exemple, facilite la digestion et l'huile essentielle d’eucalyptus purifie les voies respiratoires et peut aider à mieux se concentrer.

Drogues psychédéliques

Il s’agit peut-être du domaine principal du smartshop. Les herbes et extraits de plantes qui influencent principalement la perception sont appelés drogues psychédéliques. La morning glory et la hawaiian baby woodrose contiennent par exemple du LSA, une substance dont l'effet ressemble à celui du LSD. Les plantes contenant du DMT sont également populaires. Le DMT est un puissant hallucinogène, mais il ne fonctionne pas s’il est consommé seul. C'est une bonne chose, car on en trouve dans de nombreux végétaux, animaux et même dans notre propre corps. Le DMT est donc pris en combinaison avec un inhibiteur de la MAO. La combinaison la plus connue de ces deux éléments est la chacruna et le caapi : les principaux ingrédients de l’ayahuasca. La mescaline (peyotl) et la salvia sont également des psychédéliques puissants, mais vous les connaissez peut-être déjà. Vous n’avez jamais entendu parler d'eux ? Alors lisez ces blogs !

Il existe également des herbes dont vous ne savez peut-être pas qu'elles sont secrètement des drogues psychédéliques. Prenez la passiflore, le lotus bleu et la tagète lucida, par exemple. Bien que les effets ne soient guère comparables à ceux du LSD ou des champignons hallucinogènes en termes d'intensité, une dose élevée de ces plantes peut vous faire vivre une expérience psychédélique.

Pilules énergétiques et drogues stimulantes

Voici la section pour les fêtes et les festivals, mais aussi pour passer la journée. Les drogues stimulantes telles que les amphétamines et la cocaïne sont non seulement interdites, mais elles créent également une forte dépendance. Elles peuvent également être coupées avec des substances qu’il ne faut vraiment pas mettre dans son corps, ce qui peut les rendre dangereuses. Cherchez donc une alternative ! L'alternative la plus évidente aux stimulants est peut-être la caféine. Mais dans le smartshop, il ne s’agit pas d'une tasse de café, mais bien de choses plus sérieuses. La guarana contient beaucoup plus de caféine que le café. C'est pourquoi il est l'un des principaux ingrédients de nombreuses boissons énergisantes. 

Il est intéressant de noter que le thé contient également de la caféine. Bien que nous l'appelions officiellement théine, la substance est fondamentalement la même. Une bonne tasse de thé vert peut même donner plus d'énergie qu'une tasse de café. La particularité du thé vert est qu'il est riche en l-théanine. Cette substance fait contrepoids à la sensation d'agitation que peut donner le thé vert. C'est pourquoi on retrouve souvent cette combinaison dans les pilules énergétiques naturelles, assistée par les effets stimulants du ginseng. C'est pourquoi on retrouve également le thé vert dans les smartshops. On peut le mettre dans un vaporisateur, ou bien sûr en faire du thé.

La noix de cola contient également de la caféine et est connue pour être l'ingrédient secret du premier Coca-Cola. Ce fruit repousse la sensation de faim, supprime l’envie de sommeil et aiguise les processus de pensée. L’acore odorant doit également être mentionné, car sous forme de poudre et à doses élevées, il peut produire des effets similaires à une dose d’ecstasy légère. Il vous donne de l'énergie, vous éprouvez des sentiments euphoriques et vous vous sentez plus connecté aux autres. Les gélules de kratom ne contenant que l'ingrédient actif mitragynine peuvent également vous donner un énorme regain d'énergie. Ces herbes vous permettent de tenir facilement jusqu’à la fin de la fête.

Herbes tranquillisantes

Bien que le cannabis soit peut-être l’herbe tranquillisante la plus connue de notre boutique en ligne, il en existe de nombreuses autres qui peuvent vous soulager. Nous avons déjà mentionné le kratom et la lavande, mais la scutellaire, la wild lettuce et le kanna valent également la peine d’être essayées. La valeéiane calme les nerfs, tandis que le mulungu est idéal pour s’endormir. En parlant de sommeil, nos herbes à rêves sont une gamme très spéciale d’herbes tranquillisantes. Vous êtes curieux de connaître l’efficacité de nos différentes herbes à rêves ? Lisez le test des herbes à rêves !

Détendez-vous avec le lotus rose. Les effets apaisants de cette plante aquatique sont appréciés par les clients qui souhaitent pouvoir dormir. Vous pouvez également ressentir une légère euphorie et il a des qualités narcotiques. Il est également utilisé avec le calea (herbe à rêves mexicaine) pour induire des rêves très visuels. Vous pouvez masquer le goût amer du caléa en le mélangeant à une tasse instantanée. Le sel est le meilleur moyen de masquer l'amertume. La douceur du miel ou du sucre fonctionne moins bien.

Tisane ou vaporisateur

Toutes ces herbes peuvent être utilisées pour faire des tisanes. Il est cependant important de regarder comment elles se présentent. Les feuilles coupées, par exemple, resteront plus facilement dans une boule à thé que si elles sont sous forme de poudre. Les poudres ne se dissolvent pas toujours complètement dans les tisanes. Ce n'est pas toujours une mauvaise chose, car cela signifie que vous consommez alors plus d'herbes !

Thé hallucinogène

Les infusions de champignons hallucinogènes ou de truffes est l'une des façons les plus populaires de tripper. Le thé hallucinogène est assez facile à faire. Il suffit d'avoir de l'eau chaude et des truffes ou des champignons hallucinogènes. Laissez l'eau refroidir un peu, car une température trop élevée entraîne une perte des principes actifs. Coupez les champignons ou les truffes hallucinogènes en petits morceaux. Plus c'est petit, mieux c'est. Laissez-les se dissoudre pendant un moment. Vous pouvez également combiner le thé à trip avec une saveur agréable. Essayez notre thé contenant du lion’s mane et du thé vert. Le lion’s mane est un champignon utilisé comme nootrope. On dit qu'il améliore la mémoire et la concentration, et il est très souvent utilisé en combinaison avec la psilocybine. Découvrez ce qu’est le Stamets Stack dans cet article.

Certaines herbes sont excellentes à utiliser dans un vaporisateur. Cela permet de vaporiser les substances volatiles qui sont souvent contenues dans les huiles essentielles. Du linalol est par exemple libéré lorsqu’on vaporise de la lavande. Chaque herbe a sa propre température de vaporisation. Utilisez ce tableau pratique pour voir quelle est la meilleure température pour vaporiser vos herbes, mais aussi le cannabis.

Peut-on ressentir des effets en consommant de la noix de muscade et d'origan ?

Le placard ou l'étagère de la cuisine de votre mère contient peut-être quelques herbes qui peuvent aussi vous faire planer. Voyons les effets que vous pouvez obtenir en consommant des herbes comme la noix de muscade et l'origan et si cela est une bonne idée.

Noix de muscade

La noix de muscade contient une substance appelée myristicine. Cette substance a un effet similaire à la mescaline provenant de cactus tels que le san pedro et le peyotl. Tous deux ont un effet sur le neurotransmetteur norépinéphrine et donc sur le système nerveux central. Cela vous donne des vertiges, des nausées et des hallucinations.

Mais la comparaison s'arrête là. Car si la mescaline de ces cactus est tout à fait sûre, la myristicine de la noix de muscade ne l'est pas. Un excès de noix de muscade peut entraîner une attaque cérébrale, des troubles de la digestion ou des lésions du cœur et des vaisseaux sanguins. Ce genre d'effets secondaires désagréables peut se produire avec seulement 2 cuillères à café. Alors n’en prenez pas.

Origan

Ressentir des effets en fumant de l'origan est un mythe. L’origine de cette fable vient probablement des escrocs qui vendent de l'origan comme de cannabis. Cette dernière vous fait planer, mais fumer de l'origan ne vous donnera qu'une méchante toux et des dommages aux poumons. Il n'y a aucune preuve que cela puisse vous faire planer. Gardez-le pour vos repas italiens !

Millepertuis

Le millepertuis peut être fumé, ou mieux encore, utilisé dans le vaporisateur. Il peut améliorer l'humeur, car les composés hypericine et hyperforine peuvent augmenter les niveaux de sérotonine, de dopamine et de norépinéphrine dans le cerveau. Les recherches sur ses effets sont peu nombreuses, et il ne faut donc pas en abuser. 

Le millepertuis est très dangereux pour certaines personnes. Il a une influence connue sur les médicaments. Il peut par exemple réduire l'effet des pilules contraceptives. De même, ne l'utilisez pas en association avec des antidépresseurs ou certains autres médicaments. Consultez votre médecin et lisez la notice du médicament avant d’utiliser des plantes en même temps que vos traitements habituels. Nous ne recommandons pas de prendre du millepertuis si vous êtes enceinte ou si vous allaitez.