Tous les types de drogues dans une seule et même liste. Ce serait cool. Cela s'est avéré être un grand défi, car il y a beaucoup de drogues addictives et moins addictives qui peuvent rendre votre vie plus amusante comme elles peuvent la rendre plus difficile. Dans cet article, nous allons examiner ce qui se passe aujourd'hui dans le monde des drogues légales, des psychédéliques, des stimulants et des drogues festives. Bienvenue dans la liste des drogues !

xtc

Dans cet article :

  1. Le Top 15 des substances addictives
  2. Qu'est-ce que la drogue ?
  3. Quels sont les types de drogues ?
  4. Tous les types de drogues dans une seule et même liste
  5. Liste des drogues selon l’Opiumwet (la loi néerlandaise sur les drogues)
  6. Enthéogènes 

Liste des médicaments : Le Top 15 des drogues addictives

Il est intéressant de commencer avec les drogues les plus addictives. En 2009, un groupe d'experts du RIVM (l'Institut national néerlandais pour la santé publique et l'environnement), entre autres, a publié un rapport [1] dans lequel les drogues les plus connues et les plus utilisées sont classées par ordre de dangerosité. Voici le classement, de la drogue la plus dangereuse à la moins dangereuse :

  1. Crack
  2. Héroïne
  3. Tabac
  4. Alcool
  5. Cocaïne
  6. Méthamphétamine (Crystal meth)
  7. Amphétamine
  8. GHB
  9. Benzodiazépines (somnifères et sédatifs)
  10. Cannabis (herbe, haschisch et concentrés)
  11. Kétamine
  12. Ecstasy (MDMA)
  13. Khat
  14. LSD
  15. Champignons (et truffes) hallucinogènes

Cette liste de drogues a été évaluée en prenant en compte des facteurs tels que le risque de dépendance, la toxicité aiguë, le risque de maladie chronique et le préjudice social pour l'utilisateur et la société. L'Institut pour la toxicomanie et la prévention Jellinek indique que nous en savons maintenant plus sur le risque de dépendance au GHB et qu'il est probable qu'il obtienne un score plus élevé que dans cette liste datant de 2009.

 
Herbe et haschisch

Qu'est-ce que la drogue ?

Décrire toutes les sortes de drogues est assez délicat avant d’avoir défini de quoi il s’agit. Chez Dutch-Headshop, nous avons une opinion sur les drogues différente que dans les milieux plus conservateurs. Voici notre description de ce qu'est une drogue : toutes les substances psychoactives, trouvées dans la nature ou synthétisées par l'homme, dont on n'a pas besoin et qui égayent la vie. Notre définition englobe donc également des substances acceptées socialement telles que la caféine, le tabac et l'alcool. Il convient de mentionner ces trois éléments, car nous trouvons tout à fait normal de prendre un verre le week-end pour relâcher un peu la pression, ou une tasse de café le matin pour nous aider à nous réveiller. Heureusement, le tabac est de moins en moins accepté, car la science médicale a maintenant rattrapé le marketing.

Que sont les drogues selon vous ?

Quels sont les types de drogues ?

Afin de donner une vue d'ensemble de toutes les drogues, il est utile et même nécessaire de classer les drogues. C'est ce que nous appelons la catégorisation. Peut-être connaissez-vous les termes « uppers » et « downers ». Un upper vous donne de l’énergie. Un downer vous permet de vraiment vous détendre. La caféine est excellent exemple d’upper. Il augmente votre concentration, votre endurance et votre rythme cardiaque. L'alcool et le cannabis sont des exemples de downers. Parfait pour supprimer les inhibitions et vous relaxer.

Mais si nous vous disons qu'il existe beaucoup plus de catégories et que les termes « uppers » et « downers » sont très restreints ? Par exemple, où classez-vous les champignons ? Qu'en est-il de l'ecstasy ?

Types de drogues

En examinant les effets des drogues, nous pouvons les classer comme suit :

Cannabinoïdes

Notre domaine. Dutch-Headshop est né d'un amour pour la consommation de cannabis et de tout ce qui l'accompagne. Les cannabinoïdes comme le THC, le CBD, le CBG et le THCV sont présents dans les plantes (certains ne sont pas uniquement présents dans les plantes de cannabis). D'autres cannabinoïdes tels que l'anandamide et le 2-AG circulent également dans notre corps où ils jouent un rôle important dans la vie quotidienne. Ensuite viennent les cannabinoïdes synthétiques, dont on découvre de plus en plus qu'ils ne sont pas bons pour notre santé. Même le THC synthétique peut avoir des conséquences mortelles, alors qu'aucun cas d’overdose fatale au cannabis n’est connu. Les cannabinoïdes ont divers effets subjectifs, et c'est pourquoi il est presque impossible de les classer dans les autres cases.

Liste des drobgues Cannabinoïdes : THC, CBN, CBD, THCP, CBG, CBDA, THCV, CBC et bien d'autres (contenus dans l’herbe de cannabis, le haschisch et les concentrés), 2-AG et Anandamide (endocannabinoïdes), STS-135, 5F-PB-22, APICA (2NE1), JWH-073 (cannabinoïdes synthétiques).

Plantes de cannabis 
Plantes de cannabis

Dissociatifs

Un exemple bien connu de cette catégorie est la kétamine, à l'origine un anesthésique synthétique qui était censé remplacer un autre anesthésique dissociatif, le PCP. La kétamine est également appelée kéta, spécial K, kitty ou horse tranquilizer, car les vétérinaires l'utilisent encore pour anesthésier les animaux, même les plus gros. L'anesthésie dissociative est un hallucinogène. Elle fait en sorte que les stimuli de vos sens soient moins bien perçus et vous fait vous sentir moins connecté à votre corps et à votre environnement. En cas de consommation excessive de kétamine, vous pouvez vous retrouver dans un « K-hole ». Un état dans lequel vous ne pouvez plus bouger et même avoir le sentiment que vous êtes sur le point de mourir. Ce n’est vraiment pas une expérience agréable. Le protoxyde d'azote drogue festive populaire, relève également de cette rubrique. Les effets ne sont certainement pas les mêmes que ceux de la kétamine, mais ce dissociatif est également un anesthésique puissant.

Liste des drogues Dissociatives : kétamine, phencyclidine (PCP), méthoxétamine (MXE), dextrométhorphane DXM, phénidine et ibogaïne.

Psychédéliques

Nous classerons ici d'autres hallucinogènes. Nous classerons les psychédéliques classiques (LSD, champignons et truffes hallucinogènes, cactus à la mescaline et ayahuasca ou DMT) dans une catégorie encore plus petite, car ce sont des drogues dont nous avons très bien étudié les effets sur l’être humain. De plus, nous découvrons de plus en plus que ces drogues relativement inoffensives ont également des propriétés médicinales. Ce sont des drogues dites classiques car elles sont connues de la science depuis longtemps. Il existe également des drogues psychédéliques de synthèse. Il s'agit de drogues modernes, préparées en laboratoire, qui n'ont pas (encore) fait l'objet de recherches appropriées. Les exemples les plus connus dans le milieu de la nuit sont le 2C-B, le DOI, le DOM et la très dangereuse famille des 25x-NBOMe et BromoDragonFLY.

Certains psychédéliques peuvent avoir des effets spirituels. Comment ? Découvrez-le dans ce blog.

Liste des drogues Psychédéliques : LSD et LSA (Hawaiian Baby Woodrose et Morning Glory), Champignons et truffes hallucinogènes (Psilocybine, Psilocin et Baeocystine), San Pedro, Peruvian Torch et Peyote (Mescaline), Ayahuasca et Acacia confusa (DMT), 5-MEO-DMT, Bufotenine, 2C-B, DOx et Efavirenz.


Shrooms
 

Délirants

Il s’agit des hallucinogènes qui provoquent des hallucinations vraiment effrayantes. La raison pour laquelle ces dernières sont si effrayantes est qu'elles font en sorte que le monde des rêves se fond dans le monde réel. Nous savons tous qu'un rêve peut soudainement se transformer en cauchemar. L'alcool peut également provoquer cette phase en cas de surdose. Cet état de conscience est appelé un délire, d’où le no, de ce groupe de drogues. L'atropine, le datura, la mirtazapine et la racine de mandragore (oui, comme dans Harry Potter) ne sont pas aussi populaires que les drogues festives car l'expérience n'est tout simplement pas amusante. Certaines personnes disent que la salvia divinorum peut également provoquer ces effets. Et nous en avons justement en stock pour vous. Lisez attentivement ce blog avant de vous lancer dans un trip à la salvia.

Liste des drogues Délirants : Hyoscyamine, Scopolamine, Atropine, Benzydamine, Elemicine, Mirtazapine, Myristicin (oui, la noix de muscade !), Diphenhydramine (DPH), Doxylamine, Salvia divinorum.

Dépresseurs

Il ‘agit des substances souvent appelées « downers ». Elles engourdissent le corps et l'esprit. L'alcool est de loin le dresseur le plus connu et le plus utilisé, mais les benzodiazépines médicales et les opiacés tels que la morphine et le fentanyl font également partie de cette catégorie. Ils réduisent la quantité de neurotransmetteurs dans le cerveau, ce qui nous rend somnolents, détendus ou fatigués. Certaines de ces substances augmentent considérablement le seuil de douleur et d'autres anesthésient tellement l'organisme que le rythme cardiaque et la pression artérielle tombent à des niveaux dangereusement bas.

Liste des drogues Dépresseurs : Diazépam, Tramadol, Kratom, Pentobarbital (sérum de vérité), Alcool, Héroïne, Fentanyl, Opium, Morphine et GHB.


Capsules de kratom

Stimulants

À l’opposé desdépresseurs se trouve la catégorie des uppers. Les stimulants tels que les amphétamines, la méthamphétamine, la 4-FA et la PMA tombent dans la sous-catégorie des amphétamines. La MDMA (ecstasy) et la méthylone sont un peu spéciales, car vous pouvez également les classer dans la catégorie des entactogènes. Dans cette catégorie se trouvent également le méthylone, la caféine, la cocaïne et les dangereux MDPV (sels de bain). Attendez-vous à des effets tels qu’une réduction de l'appétit, le grincement des dents, l'hypertension artérielle, l'euphorie, l'accélération des processus de pensée, l'augmentation de l'ego, une méga concentration et surtout de très grandes pupilles !

Liste des drogues Stimulants : Cocaïne, Crack, Speed (amphétamine), Crystal Meth (la drogue de Breaking Bath), PMA, MDPV (sels de bain), Caféine, 4-FA, Adderall.


Cocaïne

Entactogènes

Laissez libre cours à l'amour. Les entactogènes bien connus comme le MDA et la MDMA (ecstasy) donnent un sentiment de communion, d'empathie et d'amour pour son prochain. Il s'agit de types particuliers de drogues qui, dans tous les cas, appartiennent également à d'autres catégories. Outre l'ecstasy et le méthylone, vous trouverez donc également dans cette catégorie des drogues festives telles que le 2C-B, le 4-FA, le GHB, la méphédrone et le butylone. Notez que ces médicaments ont également d'autres effets et des effets secondaires.

Liste des drogues Entactogènes : Ecstasy (MDMA), MDA, méthylone et 2C-B, 4-FA, GHB, méphédrone et butylone. Procurent également d'autres effets puissants.

Nootropes

Cette classe de uppers est plus à notre goût. Les nootropes sont des « smartdrugs « (des drogues légales en vente dans les smart shops) qui ont pour effet de vous procurer des propriétés mentales ou physiques supérieures. La L-Théanine contenue dans le thé vert, par exemple, a un effet calmant. Mais c’est associée à la caféine qu’elle nous montre réellement de quoi elle est capable. Vous profitez donc d’une concentration accrue, mais ne souffrez pas de nuits blanches. C’est la raison pour laquelle ces deux produits sont souvent associés dans des capsules de nootropeset des pilules de concentration complètes. Le 5-HTP mérite également un peu d'attention. Cette substance naturelle peut vous aider à sortir de votre descente du mardi si vous avez fait la fête tout le week-end, surtout si vous avez consommé de l’ecstasy. Elle augmente votre taux de sérotonine et donc votre joie de vivre. Ne le prenez donc pas en combinaison avec de l’ecstasy/MDMA. Cette association peut provoquer une maladie mortelle appelée syndrome sérotoninergique.

Vous voulez en savoir plus sur les nootropes ? Consultez ce blog !

Antidépresseurs

Les antidépresseurs sont les médicaments disponibles en pharmacie sur ordonnance dont les noms contiennent de nombreux Z et X. Pourquoi parlons-nous ici du Zoloft, du Prozac, du Paxil et du Lexapro ? Parce que vous n'êtes pas autorisé à les combiner avec les drogues de notre smartshop en ligne. Ces ISRS prolongent et renforcent les effets d'autres drogues (légales), ce qui vous donne des effets incontrôlés et potentiellement mortels. À ne jamais faire sous aucun prétexte.

 
Ce ne sont pas de pilules festives, mais des médicaments très sérieux.

Antipsychotiques

La même mise en garde s'applique à ce groupe. Seroquel, Zyprexa, Risperdal et Haldol sont destinés à contrôler les délires et les troubles psychotiques graves. Si vous consommez l'une de ces substances, vous ne devez en aucun cas vous réfugier dans les drogues festives ou les psychédéliques. C'est très dangereux.

Neurotransmetteurs

Pour finir, il existe une catégorie de drogues que nous transportons tous avec nous. Notre cerveau produit la plus grande variété de cocktails psychoactifs que l'on puisse imaginer. C'est pourquoi ce cocktail cérébral suffit à beaucoup de personnes. Vous avez tout notre respect si vous considérez que vous n'avez pas besoin de drogues externes, mais sachez que notre cerveau peut produire des effets incroyables semblables aux trips les plus bizarres. La mélatonine nous rend fatigués, le GABA élève le seuil de la douleur, la sérotonine nous rend heureux et les endorphines produisent des sentiments d'euphorie. La dopamine est une substance spéciale, car cette substance de récompense contribue à nos dépendances. Des recherches récentes ont montré que notre corps produit également du DMT : ce psychédélique lourd contenu dans le très controversé ayahuasca. On ne sait pas encore ce à quoi il sert dans notre corps, mais des rumeurs circulent selon lesquelles il joue un rôle lors de la mort et l'expérience de mort imminente.

Les catégories spéciales sont les aphrodisiaques, dont les « plantes à sexe » damiana et muira puama sont de bons exemples, et les herbes à rêve. Ces dernières herbes psychoactives vous aident à contrôler vos rêves. Cool !

 
Pas besoin de drogues. Il y en a déjà beaucoup dans notre corps !

Liste des rogues

Le cadre légal est bien sûr un facteur important dans la classification des drogues. Certaines drogues sont tout simplement plus dangereuses ou entraînent une plus grande dépendance que d'autres. Dans de nombreux pays, le gouvernement détermine (souvent sur la base de recherches approfondies, mais pas toujours) si les drogues sont dangereuses ou entraînent une dépendance.

Tous les types de drogues qui figurent sur ces listes ont été interdits par la recherche ou par certains accidents. Les champignons hallucinogènes, par exemple, ne sont plus légaux en raison d'un certain nombre d'accidents. Pourtant, certains pays ont démontré que l'interdiction des drogues est également réversible. Il n’y a pas si longtemps, était hors de question de fumer du cannabis aux États-Unis. Mais maintenant, les différents États modifient les lois parce que nous avons découvert que la war on drugs n'est pas réellement basée sur des faits, mais sur la peur. En ce moment, nous constatons que l'herbe, les champignons et truffes hallucinogènes, le kratom et l'ecstasy font l'objet de recherches approfondies sur toutes sortes de fronts. C'est une bonne nouvelle pour les libéraux, car dans un monde utopique, vous pouvez décider vous-même de ce que vous mettez dans votre corps. Le fait que ces substances fassent l'objet de recherches approfondies est important, quels que soient les résultats. Car il va de soi que les risques de certaines drogues ne sont tout simplement pas acceptables. Qu'en pensez-vous ?

Enthéogènes

Les enthéogènes sont une catégorie spéciale de drogues. Il s'agit de drogues qui ont été utilisées à un certain moment de l'histoire de l'humanité à des fins spirituelles, religieuses ou culturelles. Le cannabis, la salvia, les champignons hallucinogènes, le kanna, le kratom et la morning glory en sont quelques exemples. Mais pour être honnête, notre vitrine virtuelle regorge d'enthéogènes. Nous préférons tous les collectionner, pour autant qu'ils soient légaux, sûrs et ne créent pas de dépendance.


 Moring Glory

Notre objectif est de vous offrir un moment sûr, responsable et amusant avec des drogues douces qui ont exactement l’effet que vous en attendiez. Et comment savoir si une drogue aura bien les effets escomptés ? Nos longues descriptions de produits, nos blogs et notre service clientèle primé vous attendent. Nous pensons qu'il est important de vous informer le plus complètement possible sur les choses à faire et à ne pas faire, afin que vous puissiez profiter en toute tranquillité des produits que la nature vous offre.

Vous voulez en savoir plus sur les drogues légales que nous proposons ? Commencez par lire les blogs inspirants suivants :

Sources :