Vous souhaitez acheter votre premier vaporisateur ? Vous avez alors probablement des questions telles que « quelle quantité de cannabis peut-on mettre dans un vaporisateur » ou « quel est le meilleur vaporisateur pour commencer ». Il y a une grande différence de qualité et donc aussi de prix. Mais est-ce seulement à cause de la qualité du vaporisateur ? Non, il y a de nombreux facteurs à prendre en compte lors de l'achat d'un vaporisateur. Heureusement, nous avons dressé une liste des questions et réponses les plus importantes.

vaporisateur de cannabis

La question que tout le monde se pose : un vaporisateur est-il comparable à un joint ?

Aux Pays-Bas, fumer un joint est de loin la façon la plus courante de consommer du cannabis. Un joint est une combinaison de cannabis et de tabac. Si vous voulez vaporiser du cannabis dans un vaporisateur, n'y ajoutez pas de tabac. Voici les différences les plus importantes entre les joints et les vaporisateurs :

  • Pas de combustion, mais de la vaporisation - Un vaporisateur vaporise les substances volatiles dans le cannabis à leur point d'ébullition. Concernant le cannabis, la combustion commence à une température de 232° C si une quantité suffisante d'oxygène est présente. Vous n'inhalez pas de particules solides si vous restez en dessous de cette température.
  • Pas de fumée mais de la vapeur - La vapeur est plus fine que la fumée. Vous devrez peut-être vous habituer au nuage fin que vous expirez. Ne vous attendez donc pas à ce que vous souffliez d'énormes nuages de vapeur après avoir tiré une bouffée d’un vaporisateur. Vous ne verrez pas beaucoup de vapeur, mais l'effet est là.
  • Pas de tabac mais du cannabis pur - Un vaporisateur ne contient que du cannabis pur.
  • Dessubstances moins nocives - Pas de nicotine, de goudron ou de monoxyde de carbone. Le cannabis pur ne contient pas de nicotine et la température reste suffisamment basse pour ne pas ingérer d’autres substances nocives.
  • Moins de sensations désagréables dans la gorge et les voies respiratoires - Comme la température de l'air et de la poussière inhalés est beaucoup plus basse lors de la vaporisation, vous ressentirez une sensation moins désagréable dans la gorge. Si vous êtes habitué aux joints, il faudra vous y habituer. Les personnes qui ne sont habituées qu’aux joints auront peut-être « Je ne sens rien » comme réaction. Cependant, si vous prenez de longues bouffées directement dans les poumons, vous en ressentirez les effets au bout de cinq à dix minutes lorsque le THC fera son travail ! Et cela sans tousser.
  • Moins de somnolence et d'assoupissement - Le tabac vous détend. En combinaison avec le cannabis, il est plutôt responsable de l’effet couch-lock : ce phénomène bien connu où l'on ne veut plus se lever du canapé pour éviter les vertiges.
  • Tout aussi high* – l’effet du cannabis est déterminé à 90 % par le THC. Cette substance s'évapore à 157° C. Les 10 % restants sont dus à l'effet d'entourage, le CBD (180°) inhibant notamment les sentiments paranoïaques du THC.

*en fonction de votre expérience, de votre poids et de vos limites. 

Les 15 questions les plus fréquemment posées sur les vaporisateurs 

1 Quelle est la meilleure façon d'inhaler avec un vaporisateur ?

Il est tentant de traiter un vaporisateur comme un joint : des bouffées courtes et fortes. C'est exactement ce qu’il ne faut pas faire ! Avec un vaporisateur, privilégiez les bouffées longues, profondes et silencieuses. De cette façon, l'air passe bien à travers votre cannabis. Veillez également à ne pas utiliser le vaporisateur comme une sucette, mais à remplir directement vos poumons. Votre poitrine ou votre ventre doit se dilater sensiblement lorsque vous prenez une bouffée. 

2 Pourquoi n'y a-t-il pas de fumée qui sort de mon vaporisateur ?

Parce qu'un vaporisateur ne produit pas de fumée, mais de la vapeur. La différence est que des particules solides microscopiques flottent dans la fumée. La vapeur ne contient pas de particules solides comme de la suie ou du goudron, mais des gouttelettes d'humidité. Cependant, si vous suivez attentivement les conseils de la question 1, vous verrez qu'une certaine quantité de vapeur est tout de même libérée. La quantité et la visibilité de cette vapeur dépendent également d'un certain nombre de facteurs supplémentaires :

  • Le degré de séchage ou d'humidité de votre cannabis - Un cannabis bien séché produit moins de vapeur que du haschisch, par exemple. D'ailleurs, tous les vaporisateurs ne sont pas adaptés à la vaporisation du haschisch. Lisez donc attentivement les descriptions des produits.
  • Le type de vaporisateur (par conduction, convection ou hybride).
  • La température du vaporisateur.

3 Quelle est la meilleure température pour un vaporisateur de cannabis ?

Choisissez 160° C pour un high léger. Pour un high puissant et légèrement stone, choisissez 175° C. Pour être complètement stone, réglez le vaporisateur à 205° C. Pourquoi ces températures de vaporisation ? Nous avons déjà écrit un article détaillé sur la raison de ces températures recommandées : 

» Voici les températures de vaporisation idéales pour le cannabis et autres herbes

4 Puis-je utiliser le cannabis plusieurs fois, ou seulement pour une séance ?

Une séance consiste à consommer une charge de cannabis dans le vaporisateur. Vous ne pouvez donc pas utiliser votre cannabis plus d'une fois. Remplacez votre cannabis par une charge fraîche lorsqu'il n'a plus de goût ou lorsque vous constatez que votre cannabis est brun ou même de couleur plus foncée. De plus, si votre cannabis s'évapore à des températures élevées (200° C), il peut s'évaporer un peu plus vite que si vous maintenez une température basse. Mais ne laissez pas cela vous empêcher de vaporiser à la température que vous voulez utiliser.

5 Que choisir entre conduction et convection ?

Il existe différents types de vaporisateurs sur le marché. Les vaporisateurs à conduction sont souvent plus économiques et ont une vapeur plus épaisse que les vaporisateurs à convection. Les vaporisateurs à convection (air chaud) chauffent votre cannabis de manière plus uniforme. L'air chaud est refroidi par le canal de vapeur, ce qui explique pourquoi les vaporisateurs à convection produisent souvent une vapeur plus froide qui est plus douce pour la gorge. Et l'effet ? Si vous mettez la même quantité de la même variété de cannabis dans les deux vaporisateurs à la même température, l'effet sera le même. La différence réside principalement dans l'expérience produite.

» Vaporisateur convection vs conduction : quelle est la différence ?

6 Quelle quantité de cannabis peut-on mettre dans un vaporisateur ?

Cela dépend de la taille de la chambre à cannabis du vaporisateur. Un vaporisateur portable moyen peut contenir environ 0,2 gramme de cannabis. Les modèles de table tels que la les Volcano de Storz & Bickel sont souvent équipés d'une chambre à cannabis un peu plus grande, qui peut contenir jusqu'à 0,8 gramme. Pas de soucis. Si vous mettez plus de cannabis dans un vaporisateur à convection, votre charge durera plus longtemps. Attention : ne jamais écraser le cannabis. L'objectif est que l'air chaud puisse circuler à travers le cannabis. Veillez donc à ce qu'il ne soit pas trop compact.

7 Quand un screen ou un embout buccal doit-il être remplacé ?

Un screen ou une grille empêche des morceaux de cannabis de pénétrer dans votre bouche ou poumons lors de l'inhalation. C'est pourquoi vous ne devez pas réduire le cannabis en poussière avant de le mettre dans votre vaporisateur. Il vaut mieux le réduire en petits morceaux, mais pas en poudre. Les screens deviennent bruns et collants au bout de quelques séances - c'est en partie dû à cela. Remplacez un screen lorsque votre cannabis frais commence à prendre un mauvais goût, ou lorsque vous constatez que l'screen ne laisse plus passer d’air. Vous pouvez essayer de nettoyer les screens avec un produit de nettoyage spécial, mais vous pouvez aussi placer un nouveau screen. Veillez à acheter un screen de la bonne taille pour votre vaporisateur. Cela est souvent indiqué dans la description du produit, dans le livret de votre vaporisateur ou dans les produits recommandés sur la page du produit.

» Vérifiez tous les accessoires pour vaporisateur de cette catégorie

» Ou commandez votre produit de nettoyage pour vaporisateurs, mais aussi bongs et pipes à cannabis ici

Un embout buccal dure beaucoup plus longtemps qu'un screen. Vous pouvez l’utiliser tous les weekends durant six mois avant de devoir le changer. Le goût des embouts en plastique peut changer au bout d'un certain temps, ce qui n’est pas le cas des embouts en verre. Vous n'avez donc pas besoin de remplacer un embout en verre, sauf s'il se casse ou si vous voulez partager le vaporisateur de manière hygiénique avec vos amis.

8 Comment nettoyer un vaporisateur ?

Lorsque vous nettoyez votre vaporisateur, utilisez des produits de nettoyage désignés tels que l'alcool éthylique et/ou des outils spéciaux de notre gamme de produits de nettoyage. Ne nettoyez les pièces qu'avec un détergent liquide que vous pouvez retirer complètement du vaporisateur. Pensez à la chambre à cannabis, aux screens et à l’embout buccal. N'utilisez aucun détergent pour nettoyer le vaporisateur lui-même - ni à l'intérieur ni à l'extérieur ! 

Détachez les pièces et enlevez les gros morceaux et les pièces desserrées avec les outils fournis avec votre vaporisateur. Votre vaporisateur a été livré sans aucun outil ? Pas de soucis. Il n'y a pas d'urgence à le nettoyer. Utilisez votre vaporisateur normalement et voyez ce dont vous avez besoin pour le nettoyer plus tard. Vous pouvez placer la chambre à cannabis dans un petit récipient que vous remplissez avec le produit de nettoyage approprié selon les instructions figurant sur la bouteille. Vous voulez un ensemble complet pour nettoyer toutes les parties de votre vaporisateur ? Jetez alors un coup d'œil au kit de nettoyage pour vaporisateurs de Zeus.

Le nettoyage de la chambre à cannabis demande le plus de travail. Surtout lorsque vous alternez entre les concentrés collants et le cannabis. Certains vaporisateurs sont équipés de liquid pads spéciaux qui maintiennent la cire ou les concentrés en place. Vous n’avez pas de liquid pads ? Les concentrés épais comme le crumble peuvent toujours être consommés avec de la fibre de chanvre. Il s'agit de chanvre fibreux dégommé qui empêche votre concentré de s'écouler dans la chambre à cannabis.

Pour savoir si votre vaporisateur est adapté à l'utilisation de concentrés tels que la wax, le rosin ou le shatter, consultez la description détaillée du produit.

9 Peut-on mettre de l'huile dans un vaporisateur ?

Un nombre limité de vaporisateurs convient à la vaporisation des huiles. La condition essentielle est que l'insert à concentrés soit complètement fermé. Le Flowermate Aura et le Wolkenkraft FX Mini sont de bons exemples de vaporisateurs avec lesquels vous pouvez vaporiser de l’huile. Ensuite, un mot sur l’huile elle-même. La question est de savoir si vous voulez vaporiser de l’huile pour la faire pénétrer dans vos poumons. Nous ne pensons pas que ce soit une bonne idée. C'est pourquoi nous vous conseillons de ne pas mettre d'huile de CBD dans votre vaporisateur. Il suffit de la faire goutter sous la langue. C'est plus nuancé avec l'huile de cannabis, car nous ne connaissons pas la viscosité de votre extrait. Il est préférable de mettre un extrait pur dans votre vaporisateur, mais comme vous diluez normalement l'extrait avec de l'huile de chanvre ou de l'huile d'olive, il n'est pas conseillé de mettre de l'huile de cannabis ou de l'huile de THC diluée dans votre vaporisateur. Non pas parce que vous ne pouvez pas, mais parce que ce n'est pas bon pour votre corps.

Au fait, aucun e-liquide ne peut être consommé dans un vaporisateur. Un vaporisateur n'est pas la même chose qu'une e-cigarette. 

10 Combien de temps puis-je vaporiser avant que la batterie ne s'épuise ?

Les vaporisateurs portables sont presque toujours équipés d'une batterie rechargeable. Pour les petits vaporisateurs, une batterie durera entre cinq et dix séances. Les appareils plus grands sont équipés de batteries plus lourdes et peuvent facilement durer deux fois plus longtemps. Cela dépend non seulement de votre modèle de vaporisateur, mais aussi de son utilisation. Par exemple, éteignez votre vaporisateur si vous ne l'utilisez pas pendant plus de 2 minutes. La plupart des vaporisateurs le font automatiquement. Certains vaporisateurs ont une batterie amovible. Si vous achetez une batterie supplémentaire (parfois même incluse) et que vous chargez les deux, vous pouvez profiter de votre vaporisateur deux fois plus longtemps. Une autre solution est une batterie externe.

11 Quel vaporisateur est le plus adapté à un usage quotidien, fréquent ou médical ?

Jusqu'à récemment, certains vaporisateurs étaient (partiellement) remboursés par certains assureurs. Bien que ce ne soit plus le cas, cela en dit long sur la qualité de ces vaporisateurs. Le Volcano et le Mighty de Storz & Bickel et Mighty et l’Arizer Extreme-Q en V-Tower sont des vaporisateurs extrêmement solides. Ils dureront des décennies avec une utilisation et un entretien corrects. Même en cas d'utilisation quotidienne.


12 Quel est l'avantage d'un modèle de table ?

Un vaporisateur desktop se branche sur une prise murale. Vous pouvez utiliser votre vaporisateur immédiatement, même si ce dernier est équipé d'une batterie actuellement vide. Ces vaporisateurs sont souvent plus puissants, ce qui signifie qu'ils chauffent plus rapidement et ont une plage de température plus élevée. Certains vaporisateurs de table fonctionnent avec des ballons, tandis que d’autres utilisent de longs tuyaux. Dans les deux cas, ces éléments veillent à ce que la vapeur refroidisse à température ambiante et ne perde aucun de ses principes actifs. En outre, les vaporisateurs de table ont souvent plusieurs options pour vaporiser divers concentrés et sont équipés d'un ensemble complet d'accessoires pour ce faire. Mais on voit de plus en plus de vaporisateurs portables exclusifs qui le permettent également. Enfin, les modèles de table ont également une chambre à cannabis plus grande. Cela vous permet, par exemple, de remplir un énorme ballon avec une seule charge de cannabis et de le faire tourner lors d'une fête comme un calumet de la paix du 21e siècle. Mais vous pouvez aussi en consommer une partie au cours de la journée pour vous détendre. Et il vous suffit d'allumer le vaporisateur une seule fois pour remplir un ballon.

13 Quel est le meilleur modèle de table ?

Cela dépend de ce que vous cherchez. Si vous voulez à la fois des ballons et un tuyau, optez pour le Volcano Hybrid. Avec ses liquid pads inclus, il convient pour le haschisch et les concentrés.

*Les vaporisateurs ne conviennent pas pour les huiles ou les e-liquides. Par « tout », nous entendons le cannabis, Rosin, Shatter, Wax, extraits BHO, distillats, Taffy, Sauce, Crystalline, THC Diamonds et le haschisch.

14 Pourquoi les vaporisateurs ont-ils des prix si différents ?

La différence de prix montre d'abord la différence de qualité. Comme c'est le cas pour de nombreux produits : vous en avez pour votre argent. La plus grande différence réside dans le choix d'un vaporisateur à conduction ou à convection. Un vaporisateur à convection possède des pièces supplémentaires pour envoyer l'air chaud de la chambre de chauffe vers la chambre à cannabis, tandis que dans un vaporisateur à conduction, la chambre de chauffe et la chambre à cannabis sont reliées entre elles. Il faut donc plus d'espace et de pièces pour fabriquer un vaporisateur à convection ou à air chaud. 

Il existe également sur le marché des vaporisateurs avec des éléments extrêmement précieux. Verre de laboratoire, feuille d'or, plastique sans goût, titane, etc. Des recherches sont en cours pour développer ces matériaux pour les vaporisateurs. D'autre part, vous achetez consciemment un appareil qui est meilleur pour votre santé. Les vaporisateurs moins chers ont tendance à devenir très chauds, ce qui n’est pas le cas des vaporisateurs du segment plus cher. La durée de vie de la batterie des vaporisateurs plus coûteux est également meilleure. Enfin, les accessoires inclus comptent également. Par exemple, les vaporisateurs à moins de 100 euros ont souvent un ensemble de pièces et d'accessoires de nettoyage plus limité que les appareils à 150 euros ou plus.

15 Quel est le meilleur vaporisateur pour un débutant ?

Vous préférez essayer avant d’investir ? Voyez alors si la vaporisation est faite pour vous avec le vaporisateur d'un ami ou d'un membre de votre famille. Si vous n'avez pas cette possibilité, choisissez un vaporisateur comme le LITL 1, le Focusvape Pro S ou le Boundless CFC Lite – tous des vaporisateurs à prix abordable. Si, par contre, vous êtes quelqu'un qui ne veut pas se moderniser étape par étape, mais qui veut acheter un bel appareil d'un seul coup, alors, le Pax 3, le Zeus Arc GT et l'Utillian 722, par exemple, sont de bons choix. Ces vaporisateurs se révéleront très durables si vous souhaitez vous défoncer tous les week-ends. Vous êtes un utilisateur médical quotidien ou vous voulez simplement obtenir directement la Rolls Royce des vaporisateurs sur lequel vous pouvez compter tous les jours ? Choisissez alors l'un des vaporisateurs de Storz & Bickel. Ces derniers sont extrêmement solides et de fabrication allemande - et cela se remarque dans la qualité de la vapeur. C'est tout ce qui importe, n'est-ce pas ?

Conclusion

Vous souhaitez acheter votre premier vaporisateur ? Nous espérons que le contenu de cet article facilitera un peu votre choix parmi notre gamme de vaporisateurs. Au fait, saviez-vous que vous ne pouvez pas uniquement vaporiser du cannabis ? Toutes les herbes sèches conviennent ! De la lavande à la passiflore (toutes deux à 120° C) et des Herbe à Rêves (185°C) en passant par la salvia (220°C).