Vapoter, l’utilisation saine du cannabis médicinal.
Consommer du cannabis en le vapotant a beaucoup d’avantages par rapport au joint qui est fumé de façon traditionnelle. Nous sommes habitués à fumer la marijuana en joint, mélangée au tabac ou pas. Fumer est extrêmement mauvais pour la santé et doit être évité.

Pour cette raison, les vaporisateurs ont gagné en popularité ces dernières années. L'utilisation médicinale ou pas des vaporisateurs par les consommateurs de cannabis, a augmenté de façon spectaculaire.

Cependant, il s’est avéré que beaucoup de consommateurs connaissent mal cette façon de consommer du cannabis. En fait, on ne fume pas mais on vapote. Le fumeur brule les herbes ou le tabac alors que le vapoteur n’inhale que des vapeurs. Il ne subit donc pas les effets indésirables du tabagisme.

l’utilisation saine du cannabis médicinal

Les avantages des vaporisateurs  
En raison du grand nombre de questions, il nous semblait donc utile d'énumérer les avantages de différents vaporisateurs. En effet, les différences entre les produits sont très grandes.  Maintenant qu’on en discute, je pense tout de suite à plusieurs questions auxquelles vous souhaitez sûrement avoir une réponse avant de tenter l’expérience du vapotage:

Il y a plusieurs façons et possibilités d’utiliser un vaporisateur. Le but d’utiliser un vaporisateur peut varier.

  • Quelles herbes peuvent être utilisées dans un vaporisateur ?
  • A quelle température peut-on régler le vaporisateur ?
  • Quel est le contenu de la chambre de combustion ?
  • Est-ce que le vaporisateur est portatif ?
  • Comment on le chauffe ?
  • Doit-on utiliser un ballon pour récupérer les vapeurs ?
  • Combien de temps dure la batterie ?
  • Combien coûte un vaporisateur ?
  • Est-ce que l'appareil demande beaucoup d’entretien ?
  • Est-ce qu’il est facile à nettoyer ?
  • Y a-t-il suffisamment de pièces de rechange disponibles ?
  • Est-ce que les pièces endommagées sont faciles à remplacer ?

Les avantages des vaporisateurs Dutch Headshop

Acheter un bon vaporisateur
Un vaporisateur est assez cher mais si vous faites le bon choix, vous pouvez profiter pendant très longtemps de votre achat. L’investissement vaut la peine si vous considérez que le vaporisateur peut être utilisé pendant des années. L’avantage santé est immédiat.

Une fois que vous savez ce que vous voulez, le choix n’est plus très difficile. Vous le comprenez déjà je pense ; acheter le vaporisateur qui vous va le mieux demande pas mal de connaissance (de soi-même), une tâche difficile ! Nous sommes ravis de vous aider à faire ce choix en listant les points importants à considérer avant d’acheter un vaporisateur.

Les vaporisateurs peuvent être utilisés pour différents types et formes de cannabis ou de marijuana.

Q : Comment vapote-on du cannabis (marijuana) ? 
Vapoter est une technique qui permet de consommer du cannabis et de profiter des substances actives sans le brûler.  Le cannabis est chauffé juste au-dessous du point de combustion, produisant de la vapeur. Vapoter au lieu de « fumer » évite l’absorption des substances nocives et l’irritation des voies respiratoires. Ces substances se libèrent seulement quand le cannabis est brûlé et donc pas quand il est vapoté.

Vapoter Dutch Headshop

Vapoter signifie chauffer
Le cannabis est chauffé à une température de 180 -200 °C. Uniquement les cannabinoïdes actifs se libèrent mais pas le goudron cancérigène et les autres hydrocarbures polycycliques aromatiques qui sont présents dans la fumée de la cigarette par exemple.

De nombreux utilisateurs de cannabis médicinal qui subissent les effets indésirables après avoir fumé du cannabis, ont des excellentes expériences avec un vaporisateur. Un vaporisateur est également idéal pour les utilisateurs qui sont préoccupés par les effets néfastes du tabagisme sur les voies respiratoires et les poumons. Les alternatives comme la chicha ou la pipe au cannabis, ne sont pas aussi efficaces que le vaporisateur pour réduire les conséquences nuisibles.

Q : Quelle est la différence entre un vaporisateur portatif et un modèle de salon ?
Si vous considérez acheter un vaporisateur, il faut choisir à un moment donné entre un modèle de salon ou un modèle portatif. Dans un monde parfait, vous achetez les deux. Mais la plupart des gens ont un budget limité et doivent faire un choix.

Donc quel modèle est le mieux ? Alors....les deux ont des avantages et inconvénients qui sont listés ci-dessous.

Vaporisateurs portatifs
Tout d’abord regardons les vaporisateurs portatifs et quelques grandes marques comme Davinci et Arizer. La plupart des fabricants n'oublient pas la discrétion lors de la conception de leurs vaporisateurs. La plupart des modèles portables sont donc assez petits. Ils tiennent souvent dans la paume de votre main. Le petit format est un plus car vous pouvez amener votre vaporisateur partout en toute discrétion.

Au lieu d’allumer un joint en public et de provoquer des réactions, vous pouvez sortir le vaporisateur portatif de votre poche et prendre quelques bouffées sans que personne ne remarque quelque chose. De plus, l’odeur produite par le vaporisateur est bien plus discrète que l’odeur du joint. L’usage dans les lieux publics est ainsi facilité.

Malheureusement, les vaporisateurs portatifs fonctionnent uniquement quand la batterie est suffisamment chargée. Une batterie déchargée = pas de vapotage. La plupart des modèles portables doivent être branchés sur le secteur pour les charger. Si vous êtes en route sans accès au secteur pour charger la batterie, votre session de vapotage sera interrompue si la batterie est déchargée. Donc si vous avez un vaporisateur qui fonctionne avec des piles, il est recommandé de toujours apporter quelques piles de rechange. Si votre vaporisateur portable fonctionne avec une batterie interne, chargez-la avant de quitter la maison.

Il existe maintenant des batteries universelles avec une connexion USB. ASTUCE ! Ces batteries universelles sont souvent moins chères qu’une batterie supplémentaire.

Vaporisateurs portatifs Dutch Headshop

Vaporisateurs de salon
Avec un vaporisateur de salon le problème d’une batterie ou pile déchargée n'existe pas. Les modèles de salon doivent être branchés sur le secteur. Ce qui rend un modèle de selon pas très « portable », la longueur du câble détermine si vous pouvez vapoter dans le jardin par exemple.

Bien qu’ils ne soient pas discrets et difficiles à transporter, les vaporisateurs de salon offrent tout de même quelques avantages uniques. Généralement, ils disposent de plus de réglages de température, l’utilisateur peut donc essayer plusieurs températures pour trouver sa température de vapotage idéale. 

Le modèle de salon est directement branché sur le secteur. En conséquence, ces modèles produisent plus de vapeur que les versions portables. Si vous utilisez un vaporisateur de salon, vous remarquerez que la production de vapeur est plus importante et de meilleure qualité.

Si vous recherchez un vaporisateur puissant et vous vapotez toujours chez vous, optez pour un modèle de salon alors. Toutefois, si vous souhaitez vapoter discrètement et partout, optez pour un modèle portable.
Finalement, le choix est très personnel. Un de ces deux types de vaporisateurs répond plus à vos besoins que l’autre. Le prix ne devrait pas être un obstacle car il y a des vaporisateurs portables coûteux et des modèles de salon bon marché. Et vice versa. Quoi qu’il en soit, vous serez certainement en mesure de trouver un vaporisateur qui convient à votre budget.

Vaporisateurs de salon Volcano Easy Valve Dutch Headshop

Q : Comment entretenir un vaporisateur
Si vous souhaitez que votre vaporisateur dure longtemps et fonctionne de façon optimale, il est important de le nettoyer régulièrement. La résine qui reste dans l'appareil est extrêmement collante et salit les pièces, même la saveur de la vapeur peut être impactée par cette substance. Lisez ci-dessous comment il faut nettoyer les pièces les plus importantes.

Compartiment à herbes / Écrans
Ces composants se nettoient bien avec de l'alcool. Laissez tremper pendant plusieurs heures pour dissoudre la résine et les autres saletés.

  • Mettez tous les composants en métal et en verre dans un récipient avec de l’alcool ménager.
  • Secouez les composants et laissez l’alcool agir. Enlevez les écrans au bout d’une heure.
  • Laissez tremper les plus grands composants en verre pendant toute une nuit.
  • Rincez tous les composants pour enlever la saleté restante.

Tuyau
Le tuyau peut aussi être nettoyé avec de l’alcool ménager. Par contre, le tuyau risque de décolorer et l'alcool peut donner un goût désagréable au tuyau.

D’autres options:

  • Mettez une vis ou un clou d’un diamètre inférieur à l’intérieur du tube, dans le tuyau. Utilisez un fil de fer pour fabriquer une sorte de cure-pipe.
  • Utilisez un trombone déplié pour nettoyer la partie du tuyau qui est relié à la chambre de combustion.
  • Remplacez le tuyau ; des tuyaux en caoutchouc d’une qualité médicale sont faciles à trouver.
  • Attention au diamètre et longueur corrects quand vous achetez un nouveau tuyau.

Réglages de température
La bonne température du vaporisateur est très personnel. Les différents modèles de vaporisateurs disponibles sont aussi divers que notre goût.

Pourquoi donc faire attention à la température tandis que d’autres qualités comme la discrétion et la structure sont aussi importantes ?

Comme vous pouvez s’y attendre, nous voulons le meilleur goût et la meilleure expérience de vapotage possible. Et le réglage de la température y joue un rôle crucial. Penchons-nous sur la partie la plus difficile.

Température Vaporisateurs Dutch Headshop

Pourquoi la température du vaporisateur est importante
Lorsque l’élément chauffant d’un vaporisateur atteint une température de 230 degrés ou plus, les herbes sèches commencent à brûler et l'avantage principal d’un vaporisateur est compromis. C’est à dire la production de vapeur. De plus, la vapeur qui se transforme en fumée, aura un goût de popcorn brûlé. Vous n’inhalez pas seulement les substances nocives mais votre cannabis couteux n’a plus de bon goût non plus.

Donc, si vous inhalez les herbes sèches de cette manière, vous inhalez des substances nocives qui ressemblent aux substances toxiques produites par du tabac par exemple. Ces substances nocives se libèrent lors de la combustion. Quelques exemples de ces substances sont le monoxyde de carbone, le goudron, le benzène, l’ammoniac, le naphtalène et le formaldéhyde. Alors que certaines substances peuvent causer des symptômes tels que la somnolence, la perte d’appétit et le mal de tête, il est même possible que ces substances entrainent des mutations au niveau cellulaire. Ces mutations peuvent provoquer des cancers par exemple. Vous comprenez que vapoter juste en-dessous le point de combustion est la meilleure solution.

Les vaporisateurs comprennent des éléments chauffants qui chauffent les herbes sans les brûler mais en libérant les substances comme le THC et le CBD. Vous savez que le matériel fonctionne correctement quand un résidu orange/marron se forme. 

Les vaporisateurs d’une qualité inférieure produisent un résidu noir ou des cendres. C’est un signe de combustion. Les vaporisateurs portables ont maintenant des systèmes de chauffage efficaces avec des réglages de température très précis. Ceci permet à l’utilisateur de choisir la température qui lui convient le plus.

Comme de plus en plus de personnes prennent conscience des risques du tabagisme, le vaporisateur devient de plus en plus populaire. A ce jour, peu d’études ont été effectuées sur les effets à long terme du vapotage. Probablement à cause de la crainte toujours dominante par rapport à la consommation de cannabis et le manque de soutien du gouvernement.

Alternatives 
Il y a bien sûr beaucoup d’alternatives possibles pour prendre du cannabis sans le fumer, pensez aux produits comestibles au cannabis ou aux teintures. Des brownies, des bonbons et des gâteaux sont idéals pour y ajouter des extraits de cannabis.  Mais le principal problème des aliments au cannabis est que l’effet n’est pas immédiatement perceptible à cause de la lente décomposition par l’organisme des substances actives. Souvent on ne connait pas exactement la dose absorbée avant de remarquer les effets.

Vapoter reste la meilleure façon et la plus sûre pour profiter de tous les avantages de la plante de cannabis. Que ça soit une utilisation récréative ou médicinale. Nous ne pouvons pas penser à une meilleure façon de profiter instantanément du goût et de l’effet du cannabis.

Alternatives Dutch Headshop

La température parfaite pour la vaporisation du cannabis 
Nous avons testé tous les vaporisateurs nous-mêmes et consulté les expériences des autres amateurs de cannabis. La température préférée varie quand il s’agit de la meilleure température pour vapoter le cannabis. Mais la plupart des utilisateurs sont d’accord sur une certaine plage de température.

Le vapotage de cannabis est optimal entre 175 et 190 °C. Cette plage de température assure un effet relaxant et stupéfiant. Ceci dépend également de la variété de cannabis utilisée. Tout cannabis chauffé au-dessus de 190 °C, provoquera un « high » rapide, surtout chez les débutants. Comme on a déjà mentionné, les herbes brûlent au-dessus de 230 °C donc restez bien en-dessous.

Même si nous avons donné les réglages exacts de la température en degrés, pas tous les vaporisateurs en sont équipés. Veuillez prendre note que surtout les vaporisateurs type « V-pen » ne possèdent pas de réglages exacts de température. La plupart de ce type de vaporisateurs fonctionnent avec une résistance chauffante qui vient souvent même directement en contact avec les herbes. Il s’agit donc presque toujours de la combustion. C’est une question qui préoccupe utilisateurs et fabricants. Beaucoup d’experts en matière de vapotage considèrent ces « V-pens » pas comme des vrais vaporisateurs. L’avantage de ce type de vaporisateur est le prix.

Températures de vaporisation des cannabinoïdes 
Bien que nous ayons déjà mentionné la meilleure plage de température pour vapoter du cannabis séché, l’herbe contient des centaines de cannabinoïdes. La puissance secrète de la plupart de ces substances reste encore à découvrir. Mais on sait maintenant que les différents cannbinoïdes ont leur propre température d’évaporation unique. Pas d’inquiétude, la plage de température mentionnée auparavant permet de profiter pleinement des meilleurs cannabinoïdes.

Températures de vaporisation Dutch Headshop

Tetrahydrocannabinol (THC) 
La température d'évaporation du THC : 155°C à 160°C
Tetrahydrocannabinol (THC) est probablement le cannabinoïde le plus essentiel et le plus recherché par les utilisateurs recréatifs et médicinaux du cannabis. La quantité adéquate de THC peut soulager des douleurs ou d’autres maux physiques. Certaines études ont même démontré que les cannabinoïdes protègent les cellules du cerveau et stimulent leur croissance. 

Le niveau de THC et d’autres cannabinoïdes peuvent varier selon la variété de cannabis. La quantité spécifiée de la substance active est toujours une bonne indication. Les variétés sativa ont généralement les valeurs les plus élevés en THC alors que les variétés Indica contiennent souvent d’autres cannabinoïdes comme le CBD, CBG et CBN.

Cannabidiol (CBD)
La température d'évaporation : 160°C à 180°C
Ce cannabinoïde est également bien représenté dans la plante de cannabis. Alors que l’usage du cannabis est toujours un sujet controversé et qu’on se concentre principalement sur les effets du THC, le CBD offre des avantages plus prometteurs pour l’usage médical.

Le CBD n’est pas psychoactif, contrairement à ce que la plupart des gens pensent. Ceci signifie que le CBD n’a pas d’effet sur la capacité de jugement et la coordination de l’utilisateur. Les avantages thérapeutiques du CBD sont encore plus intéressants. Nous ne ferons jamais des réclamations médicales sur notre site web par rapport à nos produits. Nous comptons sur Google et votre bon sens pour plus d’informations concernant les propriétés médicales. A notre avis, plus de recherches scientifiques sont nécessaires pour confirmer ces allégations.

Cannabinol (CBN)
La température d'évaporation : 160°C à 180°C
Ce cannabinoïde est parfait pour les gens qui souffrent d’insomnie. Le cannabinol n’est pas présent dans le cannabis frais mais est un produit qui se forme à partir du THC quand le cannabis est conservé plus longtemps. Donc le plus longtemps vous conservez le cannabis, le plus de CBN se forme. Le cannabis frais provoque un « high » plus puissant alors que le cannabis séché a un effet plus stupéfiant. Si vous souhaitez profiter du cannabis pour mieux dormir, il est recommandé de garder le cannabis quelques semaines dans un endroit frais et sombre avant de le consommer.

Bientôt encore plus d’informations ....