Sur quoi se base-t-on pour déterminer quelle est la variété de cannabis la plus forte ? Sur son pourcentage de THC bien sûr ! Enfin, si on aime des niveaux de THC élevés, bien sûr. Dans cet article, nous passerons en revue les variétés de cannabis les plus fortes, tant en termes de THC que de CDB. Nous nous demanderons également si le cannabis peut devenir encore plus fort qu'il ne l'est déjà. Vous souhaitez tout de suite acheter les graines de cannabis les plus fortes de Dutch-Headshop ? Passez alors vite au paragraphe suivant !


Dans cet article :

  1. Quelle est la variété de cannabis la plus forte ?
  2. Teneur maximale théorique en THC
  3. Le plus puissant des cannabis à floraison automatique
  4. Le cannabis le plus fort des Coffeeshops
  5. Matériel nécessaire pour cultiver soi-même le cannabis le plus fort

Quelle est la variété de cannabis la plus forte ? 

Les graines de cannabis que nous vendons qui contiennent le plus de THC sont les Fatkid's Cake (30% THC), Girl Scout Cookies (28 % de THC, la Liberty Haze (25 % de THC) et la Jack Herer (25 % de THC). Lors de la High Times Cannabis Cup de 2017 en Californie du Sud, les participants se sont battus pour obtenir la plus forte teneur en THC, et donc le cannabis le plus fort. La Godfather OG de CHR LA Private Research a obtenu un pourcentage de THC de 34,04 %, soit presque 2 % de plus que la Super Glue de Sun Grow & Slab qui a pris la deuxième place. Vous cherchez la variété de cannabis avec le plus haut pourcentage de CBD ? Alors la Cannatonic de quatrième génération de Herbal Solutions/Plant 4 2morrow a remporté le premier prix avec 22,77 % de CBD. 

Ce sont les chiffres officiels, mais on peut arriver à des niveaux bien plus élevés encore, si on en croit les résultats de tests non indépendants. La Gorilla Glue, également connue sous le nom d’Original Glue ou GG4, est souvent nommée comme étant une variété encore plus forte. Certaines têtes de cannabis GG4 atteignent même un taux de THC de 30 %. Arrive ensuite The Toad, un croisement de Girl Scout Cookies et Chemdawg sorti du « jardin » du boxeur Mike Tyson avec une teneur en THC revendiquée de 37 %. Quelques temps après la fin de sa carrière de boxeur, Tyson s’est reconverti en entrepreneur du cannabis. 

Teneur maximale théorique en THC

Une autre variété américaine, au nom illustre de « Future # 1 » croisée par 7 points Oregon, a déchainé la chronique sur les médias sociaux. Il a été affirmé sur Facebook et Instagram que le cannabis contenait 37,28 % de THC. Future #1 a remporté l'Oregon Dope Cup en 2017, mais a ensuite été testé à 32,5 % de THC. L'analyse est-elle erronée ? Les analyses sont-elles falsifiées pour stimuler les ventes ? Un tel pourcentage réellement est-il possible ?


Mowgli Holmes, patron de la société américaine Phylos Bioscience, qui analyse en permanence des échantillons de cannabis, affirme que les scientifiques du monde du cannabis s'accordent à dire que le pourcentage de cannabinoïdes pourrait atteindre 35 % maximum [3]. Mais le mécanisme qui empêche d’obtenir une teneur en THC plus élevée n'est pas bien compris. Le pourcentage pourrait-il être de 37 ou 38 % ? Holmes :

« Le consensus général semble être que la limite physique va se situer autour de 35 %, mais nous ne comprenons pas vraiment cela, ni pourquoi. Nous ne faisons que supposer. Une plante pourrait-elle atteindre 37 ou 38 % ? Peut-être. Probablement. Pas impossible. Mais c'est assez improbable. Le point principal est que : Pourquoi voudriez-vous avoir une plante aussi forte ? » [3]

Ce que dit Holmes fait sens. Pourquoi voudriez-vous avoir un cannabis aussi fort ? Souvent, ce cannabis méga fort n'est même pas le plus savoureux ou le meilleur. Si vous êtes vraiment un fou de THC, vous pouvez fumer ou dabber du haschisch ou des concentrés. Vous souhaitez connaître la teneur en THC la plus élevée ? Découvrez ici les pourcentages maximums de THC dans la plupart des variétés de cannabis et des concentrés :

Forme de cannabis :

pourcentage de THC max.

Cannabis (têtes)

35 % en théorie, 34,04 % mesuré [1].

Haschisch

66 % mesurés [2].

Huile de cannabis (huile de THC)

à partir de 10 %*.

Wax

50-80 % en théorie

Rosin

plus de 60 % en théorie

Haschisch Ice-o-Lator

80 % en théorie

BHO / Shatter / Crumble/ Budder

70-90 % en théorie

*L'huile de cannabis faite maison est diluée avec de l'huile végétale avant de pouvoir être utilisée. Le concentré lui-même est beaucoup plus fort. De plus, l'huile de cannabis se consomme en en avalant des gouttes, ce qui rend l'effet comparable à celui d’un spacecake.


Shatter - un concentré très fort fait d'huile de haschisch butane (Butane Hash Oil, BHO).

Le plus puissant des cannabis à floraison automatique

Ce qui fait la force des plantes à floraison automatique, c’est qu'elles fleurissent sans aucun problème, ce qui évite un schéma d’éclairage complexe. Vous pouvez également faire pousser des plantes à autofloraison à l'extérieur plus tôt dans la saison, de sorte que vous pouvez souvent faire pousser plusieurs fois de suite en une saison.

Les plantes de cannabis les plus courantes sont ce qu'on appelle des plantes à photopériode ou féminisées, qui nécessitent des jours plus courts pour fleurir. Donc moins de lumière par jour. 

Cette superpuissance des plantes à autofloraison est obtenue à partir de la génétique du cannabis de type Ruderalis. Comme le cannabis à autofloraison n'a jamais été croisé avec une plante Ruderalis, le pourcentage de cannabinoïdes et le rendement sont en moyenne plus faibles. Le CBD Auto Blackberry Kush de Dutch Passion produit un très respectable 15 % de CBD dans de bonnes conditions. Cela en fait un produit plein de CBD facile à cultiver ! Le navire du camp THC avec autofloraison dispose de deux capitaines. On retrouve à la barre l’Auto Bubble Gum et l’Auto Gelato, toutes deux dotées d’une génétique permettant de délivrer 22 % de THC de votre propre production.

Le cannabis le plus fort des Coffeeshops

Dans les coffeeshops néerlandais, ce sont souvent les variétés importées des États-Unis qui contiennent actuellement les teneurs en THC les plus fortes. Des variétés telles que la Chemdawg (32 % de THC), l’Amherst Sour Diesel (27 % de THC) et l’OG Kush (24 % de THC) sont quelques exemples de variétés que vous pouvez retrouver dans votre coffeeshop préféré. Comparez cela avec la célèbre Super Lemon Haze néerlandaise ou la White Widow, qui se situent tous deux juste en dessous de la limite des 20 %.

Le cannabis de la société néerlandaise Barney's farm peut également être très puissant et ces hybrides uniques se retrouvent également souvent dans les coffeeshops. Nous en avons déjà mentionné un : la Liberty Haze (25 % de THC). La Gorilla Zkittlez (24 % de THC) et la toute nouvelle Dos Si Dos (28 % de THC) sont également de plus en plus présentes dans les grands coffeeshops.


Matériel nécessaire pour cultiver soi-même le cannabis le plus fort

Quand on parle du cannabis le plus fort, on parle de la génétique de la variété. Cependant, outre la génétique qui assure une production optimale de cannabinoïdes, il existe également des facteurs externes qui sont essentiels à la culture d'une variété de cannabis forte :

Beaucoup de lumière (du soleil) : Nous ne pouvons pas insister assez. La lumière est le facteur le plus important pour des plantes de cannabis grandes, saines et fortes. On ne peut pas s'attendre à ce qu'une variété ayant gagné des prix pour sa teneur en THC qui pousse derrière du thermopane produise réellement 30 % de THC. La plante ne reçoit tout simplement pas assez de lumière. Mettez-la dehors en plein soleil, de préférence dans un endroit où la clôture ou les arbres ne projettent pas d'ombre pendant la journée. Pour la culture du cannabis en intérieur, utilisez au moins une lampe de culture de 400 watts. La puissance correspondante est également souvent affichée pour l'éclairage LED.

Le sommeil: lesplantes de (cannabis) dorment aussi. Le métabolisme change complètement dès qu'une plante se trouve dans l'obscurité pendant une longue période. Des preuves anecdotiques montrent qu’il est très important, tant pour le rendement que pour la force de la cannabis, de donner à vos plantes un repos suffisant pendant la nuit. Laissez donc vos lumières éteintes la nuit.

Une bonne gestion de l'eau : arrosezvotre plante quand elle le demande. Enfoncez doucement votre doigt dans la terre ou dans la fibre de coco. Il est temps d’arroser lorsque la terre est sèche au toucher jusqu'à votre première phalange. Ne donnez pas plus d'eau que cela et veillez à ce qu'il y ait un bon drainage : pas de terre tassée et suffisamment de trous dans le pot si vous ne cultivez pas en pleine terre.

Une alimentation équilibrée : lesplants de cannabis ont besoin de nourriture. Le sol contient naturellement des nutriments, mais il est rapidement épuisé, les plantes de cannabis étant gloutonnes. En plus des nutriments obligatoires pour la croissance et la floraison, choisissez un stimulateur de racines pendant la phase de croissance et un stimulateur de PK ou de floraison pendant la phase de floraison pour maximiser le pourcentage de cannabinoïdes.

Patience : ne récoltez pas votre cannabis trop tôt. Le cannabis fabrique le THCA et le CBDA par une conversion naturelle du CBGA par des enzymes dans la plante. Regardez votre plante avec un microscope spécial pour cannabis lors de la 6e semaine de floraison. Les glandes résineuses des bourgeons sont-elles encore transparentes ? Alors attendez ! Ce n'est que lorsque la plus grande partie est devenue blanc laiteux qu'il est temps de récolter votre cannabis. Une récolte trop précoce peut empêcher votre cannabis de convertir plus de CBGA, ce qui aurait pu rendre votre cannabis plus fort. Ne récoltez pas non plus trop tard, car la moisissure rôde toujours et vous pouvez perdre à nouveau du THC lorsque les glandes résineuses deviennent brunes, par une autre conversion naturelle.

Trop long, pas le temps de lire ? Récoltez lorsque les glandes résineuses sont d'un blanc laiteux !

Séchage et curage (encore plus de patience) : Ce n’est pas seulement pour la structure et le goût de votre cannabis : il faut aussi le sécher et le curer. Pas de soucis. Nous pouvons vous aider à cet égard. Consultez les blogs suivants pour tout savoir sur ces processus cruciaux qui suivent la récolte :

Sources :