Beaucoup de soleil, des journées longues et beaucoup de lumière. La période estivale est la meilleure période pour vos plantes de cannabis lorsque vous les cultivez à l’extérieur. Les circonstances semblent idéales pour permettre à vos plantes de se développer pleinement. Pourtant, les conditions ne sont pas toujours idéales en été. Les beaux jours ensoleillés s'accompagnent d'averses abondantes, d'orages et parfois même de grêle. Beaucoup de gens se demandent comment protéger leurs plantes cannabis dans de telles conditions. Dans cet article, nous vous donnons quelques conseils pour soulager le plus possible vos plantes des intempéries.

Devez-vous rentrer tout de suite vos plantes de cannabis en cas de pluie ?

Aux Pays-Bas, nous devons faire face à des conditions météorologiques aléatoires. Même en été, nous pouvons nous considérer comme chanceux si nous pouvons profiter d'un soleil radieux ne serait-ce que quelques jours de suite. La même chose s'applique aux plantes de cannabis de votre jardin. Logiquement, elles se portent également mieux avec le plus de soleil possible. Mais un été qui ne compte presque que des jours ensoleillés ? Ça vous pouvez l'oublier. Les plantes de cannabis sont régulièrement ravagées par des averses de pluie, chose qu’il vaut mieux éviter. Il est cependant inutile de paniquer tout de suite. Les plantes de cannabis ne sont pas si fragiles. Vous n'êtes donc pas obligé de les rentrer à la moindre goutte de pluie. Vous pouvez les laisser dehors sans problème.

Gouttes de pluie sur des feuilles après une pluie légère

Fortes averses

Il s'agit d'une grosse averse ? Il est alors temps d'agir. La pluie peut avoir des conséquences néfastes lorsque vos plantes de cannabis sont en phase de floraison. Au cours de cette phase, les bourgeons sont susceptibles de pourrir par le haut et des champignons peuvent se développer si les plantes sont exposées à de fortes pluies et à l'humidité. La terre peut également devenir saturée de pluie, ce qui entraîne l'enchevêtrement des racines et l'affaiblissement de la plante de cannabis. Cela rend les plantes plus sensibles aux champignons. Dans ces situations, assurez-vous que vos plantes de cannabis soient à l’abri. 

Des feuilles pendantes après une nuit très pluvieuse

Conditions climatiques extrêmes

Parfois, il ne s'agit pas que de pluie, mais de tempêtes, de grêle ou d'orages. Les mesures à prendre dans ces conditions climatiques extrêmes sont assez simples. Rentrez immédiatement vos plantes de cannabis à l'intérieur. Les fortes tempêtes et les grêlons peuvent sérieusement affecter les feuilles de vos plantes et causer des problèmes de feuilles. Les orages peuvent causer du stress, qui n'est pas propice aux plantes de cannabis. Heureusement, les conditions météorologiques extrêmes sont souvent annoncées à l'avance. Vous pouvez donc en tenir compte et rentrer vos plantes avant les intempéries. De plus, les conditions météorologiques extrêmes sont occasionnelles. Chaque été, aurez à rentrer vos plantes de cannabis pour cause de tonnerre, de grêle ou de tempêtes peut-être une ou deux fois tout au plus.

Solutions en cas de fortes pluies

Puisque la pluie est plus fréquente et cause le plus de dommages, nous vous donnons quelques conseils pour en protéger les plantes. Vous pouvez résoudre simplement le problème en protégeant ces dernières. Vous trouverez les options qui s'offrent à vous ci-dessous.

Fabriquer un abri

Dans le meilleur des cas, vous avez chez vous un abri où vous pouvez placer les plantes de cannabis. Si vous n'en avez pas, vous pouvez créer vous-même un abri amovible. Bien sûr, cela prend du temps, mais vous en tirerez profit. Un abri veille à ce que la terre et les têtes restent majoritairement sèches. Le soleil se remet à briller quelques heures plus tard ? Vous pouvez alors à nouveau retirer le toit amovible.

Rebord de fenêtre

Une autre option consiste à placer vos plantes sur le rebord de la fenêtre, côté intérieur. De cette façon, elles restent complètement sèches et reçoivent également un peu de lumière de l’extérieur. Ce n'est pas idéal, mais une excellente solution temporaire. Surtout si vous vivez dans un appartement et que vous n’avez pas de place au sec sur votre balcon. Vous pouvez bien sûr les remettre à l'extérieur dès que les pluies cessent.

Cabane de jardin

Vos plantes sont déjà en phase de floraison et vous ou les personnes de votre foyer ne supportent pas l'odeur assez forte ? Alors rentrer les plantes n'est probablement pas une option pour vous. Dans ce cas, cherchez une solution alternative pour protéger vos plantes. Pensez à votre cabane de jardin ou votre buanderie. Vous serez ainsi moins dérangé par l'odeur de vos plantes et elles seront toujours sèches.

Choix des graines de cannabis

Vous pouvez également prendre en compte les conditions météorologiques avant de commencer à faire pousser. Vous pouvez anticiper la météo lorsque vous choisissez vos graines de cannabis. Il existe des graines de cannabis qui conviennent particulièrement bien à la culture en extérieur. Ces graines de cannabis peuvent s'acclimater des conditions métrologiques mieux que d’autres graines. Consultez notre blog pour savoir quelles graines de cannabis conviennent à la culture en extérieur. 

Plantes de cannabis placées temporairement dans une buanderie pendant une averse abondante

Les têtes de vos plantes de cannabis

La pluie a le plus d'influence sur la phase de floraison et en particulier sur les têtes. Si la pluie endommage les têtes de votre plante, nous vous recommandons de les secouer afin de les débarrasser de l'eau, bien que cela ne soit pas efficace contre les gros excès d’eau. Assurez également une bonne ventilation. Pour éviter la pourriture des têtes, il est efficace de placer les plantes dans un endroit où il y a beaucoup de vent. Si les têtes pourrissent tout de même, retirez-les immédiatement de la plante. Fumer des têtes pourries est mauvais pour les poumons.

Ne sous-estimez pas l’importance des conditions météorologiques lorsque vous faites pousser vos plantes. Malheureusement, lorsque vous cultivez vos graines de cannabis à l'extérieur, vous dépendez de Dame Nature, et vous n'aurez pas toujours les conditions météorologiques que vous souhaitez. Dans tous les cas, donnez à vos plantes les conditions dont elles ont besoin par mauvais temps !