Lowryder par The Joint Doctor 
Le producteur de graines de cannabis connu pour son croisement Lowryder. La Lowryder est une plante de cannabis qui reste courte. De plus, elle n’a guère de phase de croissance et passe rapidement à la phase de floraison. La plante de marijuana entre automatiquement en phase de floraison sans le besoin d’un cycle d’éclairage particulier. Aujourd’hui, The Joint Doctor distribue une gamme de graines de cannabis telles que la Lowryder, la Diesel Ryder et la Lowryder #2 (féminisée).

Au cours de ces dernières 15 années, The Joint Doctor s’est penché sur un large éventail de sujets liés au cannabis. En plus d’être intervenu comme membre du jury lors de différentes dégustations, il a une expérience directe en matière de production de chanvre industriel et dans la recherche génétique portant sur la marijuana. Ses articles ont été publiés dans des revues comme Cannabis Culture, l’International Hemp Association Journal (Hollande) et Heads Magazine.

Quelques mots en plus sur The Joint Doctor
En recherchant d’anciennes et de nouvelles variétés, des techniques de culture, des méthodes de recherche et des pratiques culturelles, The Joint Doctor a effectué un véritable « parcours du cannabis » pendant sa carrière (encore courte) de 15 ans. Élevé dans une ferme, il a commencé à être intéressé par la culture du cannabis étant adolescent. Tout en amenant des graines à l’école, tandis qu’il continuait avec la réserve principale dans sa chambre et la cabane en bois attenante. Ces activités extrascolaires devenaient le centre de ses études. Ceci s’avéra finalement être le début d’une carrière dans la culture et la recherche en matière de cannabis.

The Joint Doctor a traversé de nombreuses frontières, tant du pays que de la ville, aller-retour : toujours dédié au vente des croisements, à la collecte d’informations, à l’entretien des contacts dans le monde de la recherche sur le cannabis. De nombreuses portes se sont ouvertes en termes de possibilités d’apprentissage, avec l’aide de personnes qualifiées tout au long du processus. Il a dirigé de nombreuses cultures en extérieur dans plusieurs pays, après quoi est née une meilleure compréhension des mécanismes relatifs à la luminosité impliqués dans le processus de floraison et d’autres sujets.

Lors de ses voyages il a observé de nombreuses plantations de marihuana, des arbustes sauvages de cannabis, des champs de chanvre immense, voire même du chanvre décoratif. En en apprenant beaucoup sur l’incroyable diversité de cette variété, il fut bientôt convaincu que presque tout est possible et surtout réalisable en ce qui concerne l’amélioration des graines de marijuana. Afin de créer de nouvelles et de meilleures variétés, l’idée était que seules quelques sources variées de haute qualité de gènes, un bon sens de l’observation, beaucoup de temps et de patience, et ce qui s’avéra dans le temps, un peu de bonne chance étaient nécessaires.

À un moment donné, lors de ses voyages en Europe de l’est, il visita un ami dont la famille vivait dans un logement ouvrier typique, petit et exigu. L’été précédent, lors de sa première visite, la mère, à l’esprit ouvert, goûta sa première marijuana. De manière tout à fait inattendue, elle réagit immédiatement fort enthousiaste à propos de l’effet euphorisant du cannabis, en s’écriant « Ceci est meilleur que la vodka ».
Maintenant, la mère de l’ami essayait de faire pousser quelques plantes de cannabis sur le rebord de la fenêtre, à partir des graines qui lui avaient été données lors de la dernière visite. Le résultat était douteux. « Ne serait-ce pas beau », pensait-elle, « si quelqu’un pouvait développer un type de cannabis nain spécialement prévu pour être cultivé sur les rebords de fenêtre, les balcons et en appartement exigu ». 
Il s’avéra que les autres étaient d’accord. L’idée resta longtemps en suspens et donna une nouvelle direction au projet The Joint Doctor. 

Bien que la Lowryder ne fût pas le premier essai pour développer un nouveau croisement de cannabis, c’est néanmoins la première variante disponible dans la boutique – dix ans plus tard. Ce fut la dernière incarnation de la mission et l’accumulation d’années d’erreurs et de tentatives. 
Créer la Lowryder fut un long processus. La Lowryder est née d’un désir de disposer d’une variété de cannabis innovante, associé aux limites imposées par les petits espaces et emplacements souvent changeants entre l’intérieur et l’extérieur. De la culture guérilla à la cave citadine, tout se fait avec la Lowryder.