Après des semaines de labeur, le moment est enfin venu : vous pouvez récolter vos plantes de cannabis. Cela semble facile, mais ne vous y trompez pas : il y a beaucoup de choses à prendre en compte et c'est au moins aussi important que la phase de floraison et de croissance. Récolter, couper, sécher et conserver du cannabis ? Nous vous expliquons comment faire. Alors continuez à lire !

Floraison et récolte de la plante de cannabis

Pour savoir quand récolter, il est essentiel de continuer à observer la plante pendant les dernières semaines de la période de floraison. Il est pour cela utile de savoir quand arrive la fin de la période de floraison. Vous avez déjà obtenu un bon indice concernant cela lors de l'achat de vos graines de cannabis. L'emballage ou les informations fournies indiquent souvent la durée de la période de floraison d'une plante. Voici de petites indications :

Culture en intérieur :

  • La plupart des graines de cannabis féminisées (indica ou sativa) ont une période de floraison de 8 à 12 semaines lorsqu'elles sont cultivées en intérieur avec des lampes.
  • En ce qui concerne les graines de cannabis féminisées à autofloraison, la période de floraison dure environ 6 à 8 semaines. Le cycle de croissance complet peut durer environ aussi longtemps que la période de floraison d'une plante féminisée.

Culture en extérieur :

  • Les graines à dominante Sativa ont une période de floraison d'environ 3 à 4 mois.
  • Les graines hybrides ou les espèces à dominante indica ont environ 2 à 3 mois de floraison.
  • Une des périodes les plus populaires pour la récolte du cannabis cultivé en plein air se situe autour de septembre / octobre. Il va de soi que cela dépend du moment où vous avez commencé la culture.

Surveillez bien les feuilles et les boutons à la fin de la phase de floraison. Ils vous donneront suffisamment de signaux quand ils seront prêts pour la récolte. Les feuilles jaunissent et tombent. Les têtes ne grossissent plus et leur couleur devient plus foncée. Cependant, choisir le moment idéal pour la récolte est un peu plus difficile.

Vous recherchez un engrais professionnel pour la phase de croissance et de floraison ? Nous vous aiderons avec plaisir !

Récolter au bon moment

Récolter son cannabis au bon moment est plus important que vous ne le pensez. Beaucoup de cultivateurs novices mettent toute leur attention dans la phase de croissance et de floraison, mais négligent la récolte. Si vous ne récoltez pas au bon moment, la puissance de votre cannabis peut être perdu. Lorsque la plante est au sommet de sa période de floraison, tous les ingrédients actifs sont à leur force optimale. Vous attendez plus longtemps ? Alors le THC peut par exemple rapidement se décomposer ou se transformer en d’autres cannabinoïdes. Il va de soi qu'il vaut mieux éviter cela. Mais alors, quand une plante est-elle prête à être récoltée ?

Présence de trichomes ou glandes de résine sur les têtes

Les têtes vous fournissent des indications vous permettant de déterminer quand récolter votre cannabis. Du moins, les petits poils qui se trouvent dessus, aussi appelés trichomes ou glandes de résine. Pour les visualiser correctement, vous avez besoin d’un petit microscope (de poche). Un tel microscope très pratique, par exemple le microscope Led de la marque Trichoscope, est disponible à un petit prix. Si vous regardez de près les « poils » présentes sur les têtes, vous verrez que des glandes de résine se forment. C'est dans ces glandes de résine que se retrouve le THC. Nous divisons les glandes de résine en 3 catégories :

  • Voyez-vous des glandes de résine transparentes ? Alors votre herbe n'est pas encore prête à être récoltée. Sans microscope, elles ressemblent à des cheveux blancs. Sous un microscope elles ressemblent à de petites gouttelettes d’eau. Ces petites gouttelettes d'eau (glandes de résine) ne sont pas encore pleines de substances actives telles que le THC. Vous voulez un cannabis puissant ? Laissez alors encore les têtes tranquilles un petit moment.


Glandes de résine transparentes et troubles

  • Si les glandes de résine sont troubles, il est temps de récolter ! Du moins, si vous voulez obtenir une herbe riche en THC. Les glandes de résine blanches et troubles regorgent de THC. Si vous regardez la tête entière avec un microscope, vous verrez que toutes les glandes ne sont pas complètement blanches. Elles continuent à se développer séparément les unes des autres. Attendez donc que la plupart des glandes de résine soient troubles pour une récolte optimale.
  • Les glandes de résine sont de couleur brun clair / ambre ? Il est alors important de récolter rapidement si vous souhaitez conserver le pourcentage de THC optimal. Les glandes résineuses de couleur ambrée sont moins riches en THC. Elles contiennent cependant plus d’autres cannabinoïdes tels que le CBN (Cannabinol). Cette substance offre un high plus détendu et apaisant. Mais vous ressentirez moins d'effets.


Glandes de résine couleur brun clair / ambre (pas sur une plante de marijuana, mais exactement ce dont nous parlons)

Remarque : ne saisissez pas les têtes trop souvent et trop fermement lors de la visualisation. Cela peut détruire les trichomes et les glandes de résine La production de la résine est arrêtée et aucune substance active n'est produite.

Vous n'avez pas de microscope ?

Vous pourrez vus en sortir à l’œil nu. Essayez avec une loupe, des lunettes ou un bon appareil photo sur votre téléphone. Si vous remarquez qu'un peu plus de la moitié des « poils » sont brun clair / ambre ou commencent à le devenir, votre cannabis a atteint son pic de THC. Si moins de la moitié est de couleur ambre, il se peut que certaines glandes de résine ne soient pas encore suffisamment développées. Vous aurez alors moins de THC. Tous les « poils » sont devenus bruns ? Cela signifie que le THC s'est converti en d'autres cannabinoïdes. Ça serait dommage, non ?

Comment cultiver du cannabis ?

Si les trichomes et les glandes de résine sont beaux et que vous en avez pris la décision, vous pouvez commencer à récolter. Un certain nombre de choses sont à prendre en compte lors de la récolte du cannabis. Notamment la coupe, le séchage et la conservation / maturation. Vous aurez besoin pour cela de :

  • Gants
  • Ciseaux
  • Rangement en carton ou en papier pour les têtes
  • Quelque chose pour recouvrir la table (par exemple du papier sulfurisé)

Couper les têtes de cannabis :

Portez toujours des gants lorsque vous coupez des plantes de marijuana. Ne sous-estimez pas cela. Sans gants, vos mains deviendront collantes et vous aurez un dépôt vert, parfois semblable au haschisch sur les mains, dont il sera dur de se débarrasser. Il en va de même pour les plantes de cannabis. votre table. Vous souhaitez encore pouvoir y dîner tous les soirs ? Assurez-vous alors de l'avoir recouverte, par exemple avec du papier sulfurisé. Cela ne colle presque pas.

Laissez la plante dans la terre lorsque vous commencez à couper. Il est sage de commencer par cueillir toutes les grosses feuilles de cannabis à la main. Nous parlons de grandes feuilles (également appelée bractées) si vous pouvez en apercevoir le pédoncule et si elles ne semblent pas atachées à une tête. Ne jetez pas les grandes feuilles, comme tous les autres déchets de coupe que vous allez produire ! Les déchets de coupe sont souvent riches en THC et autres substances actives. Vous pouvez en faire entre autres de l'huile, des infusions ou des gâteaux.

Une fois les grandes feuilles retirées, il est temps d'enlever les petites feuilles se trouvant entre les têtes. Chacun a pour cela sa propre manière. Nous vous conseillons de travailler branche par branche. Coupez une branche et coupez toutes les feuilles se trouvant entre les têtes avec une petite paire de ciseaux. Coupez les feuilles aussi courtes que possible et laissez le moins de feuilles possible autour des têtes (gardez vos déchets). Vous pouvez laisser les très petites feuilles. La partie de la feuille la plus proche de a tête est la plus riche en THC. De plus, les petites feuilles restantes sèchent et rentrent pour ainsi dire dans les têtes.

Faire sécher du cannabis

Le cannabis qui provient directement de la plante n'est pas prêt à être fumé. Les têtes doivent d'abord sécher. Cela peut être réalisé de différentes manières. Le séchage prend environ 2 semaines. Il est important de faire sécher le cannabis dans un endroit sombre et de ne pas accélérer le processus avec un poêle ou toute autre forme de chaleur. La température idéale pour le séchage est à la température ambiante, soit environ 21 degrés Celsius. Il faut toujours que le cannabis soit en contact avec l’air frais afin qu’aucun champignon ne se développe. Utilisez si possible un extracteur d'air. Il rafraîchira votre air et permet de minimiser la forte odeur émise par le cannabis entrain de sécher. L'humidité atmosphérique idéale pour le séchage est de 50%.

Cela peut être réalisé de trois façons simples :

  • Étendre le cannabis dans un endroit sombre. Les endroits propices à cela sont votre espace de culture, une armoire ou un placard de cuisine. Étirez des cordes et accrochez-y votre cannabis. Pensez à renouveler l'air et la température. Surveillez le cannabis et faites attention à la moisissure.
  • Faire sécher dans une boîte en carton. Comme une boîte à chaussures ou une petite boîte de déménagement, par exemple. Faites des trous dans les boîtes pour que le cannabis puisse être en contact avec de l'air pur. Si vous laissez la mauvaise herbe sécher sur une surface, il est important de retourner les têtes de temps en temps. Cela leur permet de sécher uniformément. Un tel séchage n’est cependant jamais complètement régulier. Il est donc toujours préférable de les étendre.
  • Utiliser un séchoir avec filets ou grilles. Cette méthode est souvent utilisée pour les récoltes plus importantes. Lorsque vous utilisez un séchoir, veillez à laisser suffisamment d'espace entre les têtes. Elles sont ainsi en contact avec l'air et peuvent sécher plus uniformément. Il existe des séchoirs spéciaux en vente sur Internet. Ces séchoirs ont suffisamment d’espace entre chaque étage et vous pouvez en retirer les niveaux un par un. Si vous utilisez un séchoir, faites en sorte que l'humidité puisse s'échapper quelque part. Faites-cela en ventilant afin de changer l'air.

Vos têtes sont bien sèches une fois qu'il ne reste plus d'humidité. Vous pouvez déterminer cela au toucher. Commencez à toucher après environ 10 jours. Si vous estimez que les têtes sont encore flexible, continuez à les laisser sécher. Si vous remarquez que les têtes s'effritent facilement et qu'il n'y a pas de « structure solide », alors elles sont bien séchées. Vous pouvez toujours faire le test de « rupture » avec les brindilles de vos têtes. Vous entendez un net bruit de brisure ? Alors votre herbe est suffisamment sèche. Vous n'entendez-vous pas de bruit de brisure évident ? Laissez-les alors encore sécher un peu.

Maturation et conservation du cannabis

Une fois votre herbe si précieuse bien séchée, il est important bien la conserver. Ceci est important pour le processus de durcissement des bourgeons. Ce traitement est particulièrement important pour le goût du cannabis. Cela peut aussi avoir une légère influence sur les effets. Il vaut mieux effectuer le stockage et la maturation dans des pots (en verre). Un grand sachet zip fonctionne également, mais il vaut mieux utiliser un pot car le cannabis y a alors suffisamment d'espace et n'est pas pressé.

Ne remplissez pas le pot ou le sac à ras bord. Remplissez le aux ¾ et laissez un quart pour l’air. Les conditions idéales pour la maturation du cannabis est une fois encore une température ambiante de 21 degrés. Contrairement au séchage, l'humidité de l'air peut ici être légèrement supérieure. L'idéal est de 60%. Il existe plusieurs produits en vente qui vous aident à maintenir un taux d'humidité stable dans votre stockage. Comme des sachets de régulation de l'humidité, par exemple.

Nous vous souhaitons évidemment bonne chance pour récolter votre cannabis ! Nous aimerions également connaître vos expériences. Vous pouvez donc laisser un bref commentaire sur la page de la graine que vous avez achetée. Vous pouvez par exemple nous faire savoir si votre récolte était ce à quoi vous vous attendiez ?

Vous avez besoin de plus d'aide pour la récolte et / ou vous avez une question à laquelle cet article n'a pas répondu ? Notre service client se tient à votre disposition pour répondre à vos questions.