C'est la première fois que vous faites pousser du cannabis en intérieur ? Vous trouvez difficile de trouver un bon manuel ? Comme nous savons que vous n'avez pas envie de lire un gros livre, nous avons rassemblé tous les éléments de base dans un article court et concis. Prenez un moment pour lire ce petit guide sur la culture du cannabis en intérieur pour débutants. Vous saurez alors exactement ce qu'il faut faire pour cultiver du cannabis d'intérieur de qualité supérieure. Le tout sans aucun problème !

In dit artikel:

  1. Législation et sécurité
  2. Culture du cannabis en intérieur : De quoi a besoin une plante de cannabis ?
  3. Culture du cannabis en intérieur sans lampes
  4. Les bonnes graines de cannabis
  5. Programme de culture et hauteur de la lampe
  6. La germination des graines de cannabis
  7. Semis de cannabis et jeunes plants (pots, milieu, profondeur)
  8. La phase de croissance du cannabis lors de la culture en intérieur
  9. La phase de floraison du cannabis lors de la culture en intérieur
  10. Problèmes et maladies de feuilles
  11. Quand récolter le cannabis ?
  12. Coupe, séchage et curage du cannabis
  13. Autres questions sur la culture en intérieur

Législation et sécurité

Tout d'abord, nous voulons vous prévenir des dangers de la culture du cannabis en intérieur. Lorsque vous commencez à travailler avec des lampes de culture et d'autres équipements, il est très important que vous respectiez les règles de sécurité. Les lampes de culture peuvent chauffer et un risque d'incendie existe. En outre, il vaut mieux éviter de créer des nuisances de voisinage. Prenez cela au sérieux et assurez-vous que votre serre soit à 100 % à l'abri du feu avant de commencer.

Culture du cannabis en intérieur : De quoi a besoin une plante de cannabis ? 

Si vous souhaitez cultiver du cannabis en intérieur, vous devez tenir compte des cinq besoins fondamentaux des plantes de cannabis :

  • La lumière. Les plantes de cannabis ont besoin de lumière pour pousser et fleurir. Normalement, le soleil fournit suffisamment de lumière, mais vous avez besoin d'une autre source de lumière comme vous allez cultiver dans une chambre de culture. La lumière artificielle des lampes de culture est nécessaire pour une culture d'intérieur prospère. Il est presque impossible de cultiver sans lampes. Il est possible d’utiliser des ampoules fluorescentes et à faible consommation d'énergie, mais le rendement est alors considérablement plus faible. Il est bien préférable de choisir des lampes HID / HPS ou LED. La plus grande différence réside dans la puissance des lampes (plus elle est élevée, mieux c'est) et les différents spectres. De plus, le besoin de lumière pour les plantes de cannabis varie. Par exemple, le besoin de lumière du jour est plus important pendant la croissance et la plante a besoin de plus de sommeil pendant la floraison. C'est pourquoi vous avez besoin d'un programme de lumière et de croissance. Nous vous donnerons plus d'informations à ce sujet plus tard.

  • L'obscurité. Une plante de cannabis a également besoin de bonnes nuits de sommeil. Une plante de cannabis ne peut dormir que lorsqu'il fait complètement nuit. Il est donc nécessaire que votre espace de culture soit sombre lorsque vous éteignez la lumière.

  • L’air. Une plante de cannabis extrait deux substances de l'air. Le dioxyde de carbone par les feuilles et l'oxygène par les racines. Si la première est évidente, la seconde pose souvent problème aux cultivateurs de cannabis. Ce problème est dû au fait que le sol est trop compact (tassé) ou que le pot dans lequel est placée la plante de cannabis n'a pas de drainage. Le drainage permet d'évacuer l'excès d'eau. Vous faites pousser votre plante de cannabis dans un pot ? Percez un certain nombre de trous dans la partie inférieure et autour du fond d'un pot en plastique. Cela permettra à l'excès d'eau de s'écouler et aux racines de recevoir de l'oxygène.Assurez-vous également qu'il y a un apport constant d'air frais et qu'il y a une circulation d'air dans votre espace de culture. Cette dernière veille à ce qu'il y ait des troncs et des branches fermes qui supporteront les bourgeons mûrs. Vous prévenez également le risque de moisissures et d'autres parasites.

L'air frais et la circulation de l'air sont très importants.

  • L'eau. Comme il ne pleut pas comme c’est le cas pour pour la culture en plein air, il faut arroser soi-même les plantes de cannabis. Donnez assez d'eau pour que la terre se colle à votre pouce lorsque vous l’enfoncez dans le sol jusqu'à la phalange. Arrosez si la terre ne semble pas humide. Vous devrez sinon attendre un certain temps.

  • Nutrition. Les plants de cannabis ont besoin de différents nutriments. Le terreau approprié ou le sol de jardin contiennent déjà souvent des engrais. Cela ne suffit cependant souvent pas à fournir à votre cannabis les nutriments essentiels pendant toute la durée de la culture. C'est pourquoi il est nécessaire de donner une alimentation supplémentaire. La nutrition végétale est généralement ajoutée à l'eau que vous donnez à vos plantes. Nous vous expliquerons plus loin dans cet article quelle alimentation et quelle quantité de nourriture vous devez donner. Vous pouvez également consulter les explications détaillées sur la nutrition des plantes decannabis.

Valeur du pH

L'eau que vous donnez à vos plantes de cannabis doit avoir une valeur du pH favorable. L'acidité de l'eau et du milieu est importante, car les nutriments ne seront autrement pas ou pas entièrement absorbés. Veillez à ce que l'eau (nutritive) ait un pH compris entre 5,8 et 6,3. Vous pouvez réduire la valeur du pH avec pH min de Plagron. Augmenter la valeur n'est pas nécessaire dans la pratique.

Les cultivateurs débutants peuvent choisir de laisser la valeur du pH telle quelle. Vos plantes de cannabis pousseront et fleuriront même sans une valeur de pH favorable. Il est recommandé de vérifier la valeur du pH pour obtenir les meilleurs résultats.

Culture du cannabis en intérieur sans lampes 

De nombreux cultivateurs novices expérimentent la culture de cannabis en intérieur sans lampes. Théoriquement, il est possible de placer une plante de cannabis devant une fenêtre sans lumière artificielle. Cependant, n'attendez pas un gros rendement ou un cannabis de haute qualité. Votre plante ne reçoit tout simplement pas assez de lumière pour pousser et fleurir correctement. Des facteurs tels que l'endroit où vous placez la plante de cannabis, le type de graines de cannabis et surtout le moment où vous faites pousser sont également très importants lorsque vous cultivez sans lampe.

Les bonnes graines de cannabis 

Vous pouvez acheter toutes sortes de graines de cannabis. Notre conseil : utilisez les filtres pratiques de notre boutique de graines en ligne. Pour les débutants, notre conseil est de choisir des graines à autofloraison. Choisissez au moins des graines de cannabis dont le degré de difficulté est « débutants ».

Les graines à autofloraison sont faciles à cultiver car elles commencent à fleurir automatiquement après avoir passé plusieurs semaines en phase de croissance. Vous ne devez pas nécessairement tenir compte d'un programme d'éclairage ou de culture (c’est tout de même recommandé) et la durée totale de la culture est beaucoup plus courte. Avec des espèces de cannabis à photopériode « normales », une culture peut prendre jusqu'à 6 mois. Avec les graines à autofloraison, vous pouvez limiter cette durée à 8-15 semaines.

Un autre point important à prendre en compte lors du choix des graines de cannabis pour la culture en intérieur est la taille de la plante. Les plants de cannabis sativa sont généralement plus grands que les plants de cannabis indica, qui sont plus petits et plus touffus. En outre, la hauteur maximale varie énormément d'une souche à l'autre. Votre espace de croissance est-il limité ? Vérifiez alors attentivement la hauteur de la plante lorsque vous sélectionnez vos graines de cannabis.

Programme de culture et hauteur de la lampe 

Le besoin en lumière des plantes de cannabis varie selon le stade de la culture. En phase de croissance, une plante de cannabis a besoin d'au moins 14 heures de lumière pour pousser. Cependant, la plupart des cultivateurs utilisent un horaire de 18 heures de lumière et 6 heures d'obscurité pendant la phase de croissance. Il s’agit du programme dit « 18/6 ».

Une plante de cannabis à photopériode a besoin d'au moins 10 heures d'obscurité pour commencer à fleurir. Mais pour une floraison prospère, choisissez un schéma de 12 heures de lumière et 12 heures d'obscurité. Le programme dit « 12/12 ». Vous devez modifier les réglages de votre lampe lorsqu'il est temps de passer de la phase de croissance à la phase de floraison. 

Les plantes de cannabis à floraison automatique fleurissent automatiquement. Vous n'avez pas nécessairement besoin de schémas d'éclairage différents pour les différentes phases. Vous pouvez donc mettre des plantes à autofloraison sous la lumière 24 heures par jour toute leur vie. Mais nous ne le recommandons pas. Bien que les plantes à autofloraison poussent et fleurissent plus rapidement, elles ne sont pas plus fortes. La période de repos qu'elles obtiennent la nuit contribue à renforcer les fibres. Cela permet à vos plantes de porter leurs fleurs sans flancher. Nous vous conseillons néanmoins de vous en tenir aux diagrammes ci-dessus lorsque vous cultivez des plantes à autofloraison, car cela vous donnera les meilleurs résultats.

Allumez la lumière avant de commencer à cultiver. Cela vous aidera également à déterminer combien de temps votre plante de cannabis va pousser et fleurir. Des informations sur la durée de la période de floraison peuvent être trouvées dans les informations sur le produit de chaque graine de cannabis.

Hauteur de la lampe

Les lampes de culture ne doivent pas être trop près des plantes de cannabis. Cela est lié à la chaleur des lampes ou à l'intensité de la lumière. Un niveau trop bas et donc trop proche de vos bourgeons est désastreux pour la plante et peut endommager vos feuilles et/ou vos bourgeons. Les placer trop haut revient à gaspiller la puissance de la lumière et peut résulter en un étirement de la plante de cannabis. Lorsqu'une plante de cannabis ne reçoit pas assez de lumière, elle se met à en chercher. Elle le fait en s'étirant, ce qui crée plus d'espace entre les nœuds (branches latérales). C'est pourquoi il n'est pas bon de faire pousser de l'cannabis sur le rebord de la fenêtre. Choisissez donc la bonne hauteur de lampe. 

Quelle est donc la hauteur correcte d'un lampe de culture ? Avec les lampes de culture HID ou HPS, la hauteur est facile à déterminer. La règle générale est de garder 10 % de la puissance de la lampe en centimètres. Ainsi, avec une lampe de 600 watts, vous accrochez la lampe à 60 cm au-dessus de vos plantes. Avec les lampes de culture LED, la hauteur de la lumière de culture dépend de plusieurs facteurs tels que la puissance, le spectre utilisé et une éventuelle lentille. Demandez une indication de hauteur au vendeur ou au fabricant de la lampe de culture et surveillez vos plantes de près.

Faire germer vos graines de cannabis 

Faire germer des graines de cannabis n'est pas difficile. Placez les graines entre les disques de coton dans notre bac de germination et mouillez bien les disques. La racine est assez longue pour les planter en deux à cinq jours. Des livres entiers ont été écrits sur la germination des graines de cannabis. Et nous ne sommes pas en reste. Vous voulez un résumé de tous les conseils ? Consultez alors ces articles :

Plantation et semis de cannabis 

Une plante de cannabis a besoin d'autant d'espace que possible. Si vous plantez du cannabis dans un pot, choisissez le pot le plus grand possible. Plus le pot est grand, mieux c'est pour la plante. La taille minimale du pot est de 12 litres par plante. Remplissez le pot avec de la terre meuble comme du terreau standard. Ne tassez pas le pot et veillez à ce que l'eau s'écoule par les trous situés au fond du pot. Placez votre pot directement sous la lampe. Faites en sorte de choisir un pot en tissu ou en plastique et certainement pas un pot en pierre. Les pots en pierre sont moins adaptés à la culture du cannabis en raison du drainage et de la circulation d'air limités. Vous pouvez facilement percer des trous dans les pots en plastique, par exemple, pour augmenter ces deux éléments.

Placez la graine germée avec la racine vers le bas à environ un centimètre de profondeur au milieu du nouveau sol. Recouvrez légèrement. Donnez immédiatement un peu d'eau et faites attention à ce que la terre ne soit pas emportée par l’eau. Mieux encore : vous pouvez choisir de laisser d'abord pousser vos graines germées dans un spongepot. À ce stade, vous pouvez placer déjà sous la lampe de culture. Faites attention à la hauteu, de préférence en plein soleil. Si vous ne donnez pas assez de lumière au plant, ce dernier poussera (s’étirera) inutilement car la pauvre plante commencera à chercher la lumière. Gardez le sol humide, mais pas trop mouillé. Une telle jeune plante est appelée un plant jusqu'à ce qu'elle développe quelques feuilles de cannabis reconnaissables.

Nutriments : ne donnezpas de nutriments à ce stade. 

La phase de croissance de la plante de cannabis lors de la culture en intérieur 

Une plante entre dans sa phase de croissance (également appelée phase végétative) lorsqu'elle n'est plus un plant. Elle n'est plus considérée comme un plant lorsque la première feuille complète est formée.

Het eerste volwaardige blad is te zien.

Nutrition : vous pouvez commencer à nourrit votre plante de cannabis lorsqu’elle a atteint sa phase de croissance. Choisissez un nutriment de croissance et éventuellement un stimulateur de racines. Tous les types de nutrition pour plantes que vous pouvez utiliser pendant la croissance se trouvent sur la page spéciale consacrée à la nutrition de croissance. Il est important que vous ajoutiez la bonne quantité de nutriments à l'eau que vous donnez à vos plantes. Pour connaître la quantité exacte, consultez les informations figurant sur la bouteille ou demandez un programme de culture au fabricant. 

La phase de croissance après la phase de semis ne dure souvent qu'une à trois semaines chez les plantes à floraison automatique. Les plantes de cannabis à photopériode peuvent varier énormément. Vous déterminez également la durée de croissance de la plante grâce à votre programme d'éclairage.

La phase de floraison de la plante de cannabis lors de la culture en intérieur 

Après la phase de croissance vient la phase de floraison. C’est le moment où la plante de cannabis passe à la fabrication de fleurs (bourgeons). Cela se fait automatiquement dans le cas des plantes à autofloraison, comme décrit précédemment dans la section sur les programmes de culture. Les plantes de cannabis à photopériode, en revanche, ont besoin d'au moins 10 heures d'obscurité pour entrer en phase de floraison. Vous pouvez régler cela au moyen de votre programme d'éclairage. On utilise souvent un programme 12/12 pour s'assurer que les plantes se reposent suffisamment.

» Toutes les informations sur les programmes et les spectres de lumière (couleur de la lumière) sont disponibles sur ce blog

Une plante de cannabis qui entre en phase de floraison continue souvent à pousser pendant un certain temps. C’est surtout le cas pour les plantes de cannabis sativa, chez qui la poussée de croissance peut être énorme. Elles peuvent parfois atteindre une taille deux fois plus importante. Gardez cela à l'esprit et vérifiez régulièrement la hauteur de la lampe !

Nutrition : lorsque votre plante de cannabis a atteint le stade de la floraison, vous pouvez commencer à lui donner des nutriments de floraison. Choisissez des nutriments de floraison et éventuellement un stimulateur de floraison ou un booster de PK. Vous trouverez tous les types de nutrition pour plantes que vous pouvez utiliser pendant la phase de floraison sur la page spéciale consacrée à la nutrition de floraison. Tout comme pendant la phase de croissance, il est important que vous ajoutiez la bonne quantité de nutriments à l'eau que vous donnez à vos plantes. Consultez à nouveau les informations sur la bouteille ou un programme de culture du fabricant.

Problèmes de feuilles et maladies lors de la culture en intérieur 

Bien que le risque de problèmes et de maladies foliaires soit plus élevé avec la culture en extérieur, vous devez également être très attentif lors de la culture du cannabis en intérieur. Les insectes, les maladies et les pénuries sont tout aussi susceptibles de se produire. C'est pourquoi nous aimerions attirer votre attention sur la règle qui est peut-être la plus importante dans la culture du cannabis : surveillez régulièrement et attentivement vos plantes de cannabis. C'est la seule façon de reconnaître prématurément les problèmes ou les pénuries et d'y remédier avant qu'il ne soit trop tard. Vous voyez quelque chose qui ne va pas avec vos plantes ? Consultez les parties 2 et 3 de la série de blogs sur les problèmes liés aux feuilles.


Surveillez régulièrement et attentivement votre cannabis pour éviter les problèmes.

Quand récolter le cannabis ? 

Le cannabis est prêt à être récolté lorsque les trichomes (glandes résineuses) sont principalement d'un blanc laiteux. Sur la photo ci-dessous se trouve le sommet d'une plante de cannabis en phase finale de floraison. Les numéros 1 à 4 montrent différentes boules de résine qui fabriquent ces glandes de résine. Au numéro 1, il est trop tôt pour récolter. La résine est ici clairement transparente. Si la plupart des trichomes ressemblent au numéro 2, alors il est temps de les récolter. Peu importe si quelques boules commencent à devenir ambrées comme le numéro 3. Mais n'attendez pas que la plupart des trichomes aient cette couleur. Pour faire simple, votre cannabis ne serait alors pas aussi fort. Si votre cannabis commence à brunir comme au numéro 4, c’est qu’il est trop tard pour la récolter. Il va sans dire que vous verrez toutes ces couleurs en même temps sur votre plante de cannabis – ce n'est après tout qu’une photo. Là encore, l'astuce consiste à récolter lorsque la plus grande partie est d'un blanc laiteux (comme au numéro 2). 

Les trichomes sont presque invisibles à l'œil nu. Il est préférable d'observer les trichomes avec un microscope spécial pour cannabis.

Trichomes à différents stades.

Vous trouverez ce que sont les trichomes et comment suivre ce processus dans notre blog fixe : Quand et comment récolter votre cannabis ?

Coupe, séchage et curage du cannabis 

Lorsque le cannabis est prêt à être récolté, vous pouvez commencer à la couper et à la faire sécher. Couper le cannabis est un travail qui prend du temps et chacun le fait à sa façon. Nous vous recommandons de couper d'abord les bractées (grandes feuilles). Prenez ensuite une branche à la fois et coupez les petites feuilles entre les bourgeons. Accrochez ensuite les branches avec leurs bourgeons dans un espace sombre. Vous pouvez également choisir de couper tous les bourgeons des branches et de les laisser sécher dans un filet de séchage spécial. Dans tous les cas, veillez à ce que les bourgeons ne se touchent pas, soient à une température d'environ 21 degrés Celsius et à une humidité favorable d'environ 50 %. L'ensemble du processus de séchage dure environ 1 à 3 semaines. Pour plus d'informations sur la coupe et le séchage du cannabis, consultez notre blog étendu.

Le séchage du cannabis est nécessaire! Le cannabis humide (ou en fait fris) n'est pas utilisable. Il s'éteint dès que vous l'allumez. De plus, il contient une substance qui donne à votre cannabis un goût amer et pas franchement bon. En faisant sécher votre cannabis, vous faites d'une pierre deux coups. Adieu humidité et goût amer ! Le séchage prend 8 à 20 jours selon la méthode utilisée et votre cannabis perdra 65 à 80 % de son poids en humidité. Après le séchage, mettez les têtes de cannabis dans des bocaux fermés avec un sachet qui maintient le pourcentage d'humidité au bon niveau. Cette dernière étape s'appelle le curage et permet de s'assurer que votre cannabis obtient la bonne structure et le bon goût que vous connaissez des coffeeshops.

Autres questions sur la culture du cannabis en intérieur 

Avez-vous bien lu ce manuel sur la culture du cannabis destiné aux débutants ? Vous savez donc tout ce qu'il faut savoir pour cultiver le cannabis en intérieur. Vous souhaitez en savoir plus sur un certain sujet ? Chaque sujet de ce blog contient des liens sur lesquels vous pouvez cliquer pour obtenir des informations plus détaillées. Vous n'avez toujours pas trouvé ? Notre service clientèle se tient à votre disposition cinq jours par semaine pour répondre à toutes vos questions sur la culture du cannabis.