Vous souhaitez vous défoncer avec un morceau de haschisch fait maison ? Alors, continuez à lire. Dans la dernière partie de ce cours, nous jetons en effet un regard sur le monde de l'Ice-O-Lator. Il s’agit du graal des amateurs de haschisch. Le produire demande du temps et des efforts, mais le résultat en vaut la peine. Comment faire du haschisch Ice-O-Lator ? Vous le découvrirez plus bas dans cet article. 

haschisch

Dans ce cours en quatre parties, nous vous apprenons à préparer de la rosin de haute qualité de manière professionnelle. Vous trouverez ici tout ce dont vous avez besoin : les fournitures, un plan par étapes, des photos pratiques et une explication claire. En outre, nous ferons le point sur les avantages et les inconvénients de chaque concentré de cannabis dans chaque section. Tout cela pour que vous puissiez en profiter de manière responsable.

Vous recherchez des outils pour dabber ? Un bong à dabs, une presse à rosin, un extracteur d'huile ou autre chose ? Voyez l'offre Faire le Dab et Huile de Cannabis. Vous y trouverez tout ce dont vous avez besoin !

Qu'est-ce que le haschisch Ice-O-Lator ?

L’Ice-O-Lator est également appelé « bubble hash », « ice hash » ou « insolator hash ». C'est une forme très forte de haschisch. Il peut contenir jusqu'à 80 % de THC et est donc considéré comme un concentré de cannabis. Il doit sa force à un processus de production unique. Les cannabinoïdes et d'autres substances sont extraits du cannabis à l'aide d'eau glacée et de sachets ico-o-lator spéciaux. L'astuce consiste à travailler avec des températures juste au-dessus du point de congélation. Vous pouvez effectuer ce processus de production à la main, mais il existe également des machines spéciales pour la fabrication de ice hash.

Vous pouvez fabriquer du ice-o-lator à partir de déchets de coupe. Mais attention : plus la qualité de la matière végétale est élevée, plus votre morceau de bubble hash sera pur et fort. Vous utilisez de fortes têtes de cannabis et vous suivez bien les instructions du processus de production ? Alors votre ice-o-lator sera considéré comme étant la forme la plus forte de haschisch et l'une des formes les plus pures de dabs / concentré de cannabis.

Tous les éléments nécessaires à la fabrication de l'ice-o-lator se trouvent sur la page "Fabriquer du haschisch.


haschisch

Haschisch Ice-O-Lator

Avantages et inconvénients du Bubble Hash / Ice Hasj

Tout concentré de cannabis a ses avantages et ses inconvénients. Dans les quatre parties de ce cours, nous vous donnons les points positifs et négatifs de chaque type de dabs. Vous pouvez ainsi les comparer et voir quelle est la meilleure forme de dabs pour vous. Avantages et inconvénients de l'ice-o-lator :

+ Un goût fort et non-faussé

Comme nous l'avons déjà mentionné, le haschisch isolator est l'un des types de dabs les plus forts. Vous souhaitez opter pour la force et la puissance ? C'est alors un bon choix. Mais la pureté et la teneur élevée en THC et/ou en CBD ne sont pas les seuls facteurs qui jouent un rôle. Le goût pur du haschisch est également un grand avantage de ces dabs. Vous êtes amateur de haschisch ? Le choix est alors vite fait.

+ Fumer de nombreuses façons différentes

L'Ice-o-lator est une forme de dab unique. Il n'est en effet pas courant de le dabber de manière traditionnelle. Si vous mettez le ice hash dans un banger ou sur un nail, vous devrez alors tenir compte du fait qu'il faut bien nettoyer ces derniers par la suite. L'Ice-o-lator laisse un résidu, ce qui n'est pas le cas de la rosin, du shatter, du BHO ou de la wax, par exemple. Cela peut ne pas sembler positif, mais cela vous permet de fumer le haschisch de plusieurs manières. Mettre du BHO liquide dans votre joint est délicat, alors que vous pouvez fumer du Ice-O-Lator dans un joint comme n'importe quel autre type de haschisch. Alors si vous n'aimez pas tous ces chichis et que vous préférez vous en tenir aux joints à l'ancienne, l’Ice-O-Lator est le dab fait pour vous !

haschisch

Les différents types de haschisch

- Cher et compliqué

Vous souhaitez fabriquer de l'ice-o-lator ? Vous devez alors savoir que le coût d'achat de toutes les fournitures peut être considérable. Un appareil spécial pour fabriquer du ice hash coûte facilement plus de cent euros. Et les sachets ice-o-lator (avec lesquels vous pouvez le fabriquer vous-même) ne sont pas vraiment donnés non plus. Quoi qu'il en soit, c’est un investissement qui vous durera longtemps.

Une autre chose à prendre en compte est que le processus de production est assez compliqué. Il faut faire beaucoup de manipulations et prendre en compte beaucoup de choses. Cela vous prendra quelques heures si vous souhaitez le faire correctement. On peut considérer cela comme du travail, mais c'est aussi très amusant à faire. Voyez cela comme jouer à breaking bad dans votre propre cuisine. N'est-ce pas amusant ?

Fournitures nécessaires pour fabriquer du Isolator hash

Vous pouvez fabriquer l’Ice-O-Lator de différentes manières. Avec la manière classique : avec des sachets Ice-O-Lator. Ou avec la manière plus récente : avec le Bubbleator. Vous trouverez ci-dessous les choses dont vous aurez besoin pour les deux méthodes de production.

Classique :

  • Sachets Ice-O-Lator
  • Cannabis et/ou déchets de coupe
  • Grands bacs / seaux (environ de la taille du plus grand sachet ice-o-lator)
  • Eau
  • Grande quantité de glace (en fonction de la taille des sacs filtrants et de la quantité de cannabis) - 2 à 5 kilos en général.
  • Tamis de cuisine
  • Mixeur à main et/ou quelque chose pour mélanger
  • Thermomètre
  • Presse à haschisch (facultatif)

Il existe plusieurs types de sachets ice-o-lator : travel, small, medium et large. Chaque sachet filtrant convient à une certaine quantité de cannabis. Consultez les pages des produits pour plus d'informations.

Ensemble de sachets Ice-O-Lator

Bubbleator :

Bubbleator B-Quick

Fabrication d'Ice-O-Lator - Classique

Vous pouvez commencer à fabriquer de l'ice-o-lator une fois que vous avez rassemblé tous les éléments essentiels. Lisez attentivement les instructions avant de commencer. Vous évitez ainsi d’être confronté à des surprises. Il peut également être utile de regarder le film sur le Bubbleator en bas de page. Cela vous donnera une bonne idée de son fonctionnement et plus rien ne sera en travers de votre route. Bonne chance !

  1. Déterminez d'abord quelle quantité de cannabis ou de déchets de coupe vous allez utiliser. Cela dépend de la capacité maximale de vos sachets ice-o-lator. Vous pouvez fabriquer environ 5 à 7,5 grammes d’ice-o-lator à partir de 50 grammes de cannabis ou de déchets de coupe. Cela dépend de la qualité de votre cannabis ou de vos déchets de coupe.

  2. Veillez à ce qu'il n'y ait pas trop de tiges et mettez-le tout au congélateur. Vous allez de devoir immerger le cannabis dans de l'eau glacée. L'herbe doit être complètement gelée lorsque vous ferez cela.

  3. Prenez un grand seau et remplissez-le de glace et d'eau. Assurez-vous que le cannabis soit complètement submergé et mélangez le seau pendant environ quinze minutes.

  4. Préparez le prochain bac. Cela demandera un peu plus d'efforts. Remplissez d’abord le seau avec de l'eau aussi froide que possible. Veillez à ce qu'il vous reste un peu d'espace sous le rebord (10 à 15 cm). Prenez maintenant les sachets filtrants et mettez-les dans le seau. Prenez d'abord les plus grossiers, puis les plus fins (maillage). Veillez à ce que les sachets soient aussi serrés que possible autour du bord du seau. La plupart des sachets ice-o-lator disposent de cordons.

  5. Prenez maintenant de la glace supplémentaire et mettez-en une couche dans le seau avec des sachets filtrants. Mettez ensuite une couche de votre mélange (cannabis et eau glacée) par-dessus et répétez cette opération jusqu'à ce que le mélange soit terminé. Patientez encore quinze minutes pour vous assurer que tous les cannabinoïdes aient été extraits. La température idéale se situe entre 2 et 5 degrés Celsius. Surveillez-la à l'aide d'un thermomètre si vous souhaitez vous en assurer avec précision.

  6. Il est maintenant temps de filtrer. Certaines personnes utilisent pour cela un mixeur à main. Assurez-vous de pouvoir couvrir les seaux si vous souhaitez également faire cela. Passez ensuite le mixeur à main par le couvercle et mélangez pendant environ 5 minutes. Vérifiez qu’il n’y ait pas d’amas de substances végétales collées sur les bords. Si c’est le cas, décollez-le et continuez à mélanger. Enfin, laissez le mélange pendant 5 minutes pour vous assurer que tous les cristaux de THC et de CBD soient bien descendus. Vous pouvez également effectuer ce processus sans mélangeur à main. Mélangez jusqu'à ce que toutes les bonnes choses se retrouvent au fond du bac. Remarque : cette étape peut prendre jusqu'à 45 minutes. Soyez patient et assurez-vous que tout ait bien coulé.

  7. Sortez maintenant les sacs du seau un par un et pressez-les. Une fois que vous pressé un sac, répétez l'étape 6 si nécessaire. Commencez par le sachet le plus grossier (supérieur). Sortez-le du seau et videz-le. Pressez les sachets fortement pour que toute l'humidité en soit vraiment extraite. Vérifiez également le fond du sac sur la face extérieure. Des substances précieuses et puissantes peuvent s’y coincer. Rassemblez tous les cristaux et passez au sachet suivant. Répétez ce processus avec tous les sachets hors du seau. Faites surtout attention au dernier. Vider les sachets prend beaucoup de temps et il faut faire attention à ce que rien ne soit perdu. 

  8. Maintenant que toute l'humidité s'est écoulée du dernier sac, rassemblez-en le contenu. Vérifiez s'il reste des matières végétales vertes et, si nécessaire, rincez-les à l'eau froide. Pliez ensuite le sachet filtrant en deux et enveloppez-le dans un torchon ou du papier de cuisine pour en retirer le liquide restant. N'attendez pas trop longtemps, il risque sinon de moisir.

  9. Vous pouvez maintenant faire deux choses. Prenez un tamis de cuisine et videz le contenu des sachets. Poussez les cristaux à travers le tamis et il vous restera un haschisch friable. 


haschisch
Ice-O-Lator / Bubble Hash friable

Vous pouvez également mettre le contenu des sachets dans une presse à haschisch ou en faire vous-même une boule avec vos mains. Si elle est assez collante, mettez-la au congélateur pour en retirer le liquide restant. Le haschisch sera ainsi généralement plus foncé.


haschisch

Ice-O-Lator / Bubble Hash foncé

Maintenant que vous avez fini de fabriquer du ice-o-lator, vous pouvez en profiter. Commencez par une petite quantité de haschisch pour voir comment il est. Il peut être très fort.

Fabriquer du Ice-O-Lator avec le Bubbleator 

Comme vous avez pu le constater, la fabrication d'ice-o-lator à la main est un travail assez délicat. Il y a beaucoup de manipulations et cela prend un certain temps. Cela ne vous dit rien ? Alors pensez à vous procurer le Bubbleator B-Quick de Pollinator. Cela accélérera le processus et vous aurez beaucoup moins de travail à faire vous-même. Vous êtes ainsi également assuré que tout se passe bien et que vous pouvez fumer l'isolator hash le plus pur. Vous trouverez ci-dessous une vidéo qui vous montre, étape par étape, comment fabriquer du ice-o-lator avec le Bubbleator.

Haschisch de CBD : Ice-O-Lator médicinal

Dans ce cours, nous nous concentrons principalement sur le THC, mais cela dépend en fait du matériel végétal que vous utilisez. Il est bien sûr possible de faire un haschisch extrêmement fort en CDB ! Veillez à utiliser une variété de cannabis riche en CBD. Vous pouvez alors faire du haschisch de CBD avec jusqu'à 80 % de CBD. Vous pouvez le fabriquer exactement de la même manière que le haschisch normal. Prenez par exemple une belle variété « 1 pour 1 » avec 40 % de CBD et 40 % de THC ! L’ingrédient idéal d'un haschisch de CDB extrêmement puissant et médicinal.

Fumer de l’Ice-O-Lator

Comme nous l'avons vu précédemment, l’isolator hash peut être fumé ou dabbé de différentes manières. Vous pouvez même le mettre dans un vaporisateur (à condition de tenir compte des risques). Voici quelques suggestions pour utiliser votre morceau d’ice-o-lator fait maison !

  • Mettez-le dans un joint. L'Ice-o-lator est le seul type de dabs que vous pouvez facilement mettre dans votre joint. D'autres types de dabs peuvent souvent être posés sur l'extérieur d'un joint. Mais un bon vieux joint rempli de haschisch à 80 % de THC ? Voilà qui est inégalé et uniquement possible avec du bubble hash.
  • Vaporiser du Ice-O-Lator. Certains vaporisateurs exclusifs tels que le Dr. Dabber Switch et le Volcano Hybrid vous permettent de vaporiser du haschisch sans effort ou avec les accessoires inclus. Vous devez pour cela prendre certaines précautions avec la plupart des autres vaporisateurs. Mais avec le bon matériel, vous pouvez vaporiser votre puissant super haschisch dans toute une gamme de vaporisateurs. Vous voulez en savoir plus ? Lisez notre blog : « Vaporiser du haschisch pour débutants ».
  • Dabber dans un bong à dabs ou un dab rig. C'est bien sûr la façon par excellence de fumer des dabs. Il en va de même pour l'ice-o-lator. Achetez un dab bong ou un dab rig avec un banger ou un clou. Remplissez-le de haschisch et défoncez-vous de façon optimale. Remarque : l’ice-o-lator peut laisser des résidus tenaces. Nettoyez le bang immédiatement après usage !

Vous cherchez du matériel pour dabber et fumer des dabs ? Vous trouverez ce qu’il vous faut ici. Les plus beaux bongs à dabs, vaporisateurs-stylos, dabbers, carb caps et bien plus encore !