Dans un article précédent, nous avions établi que les drogues (douces) influençaient notre sommeil et qu'un rêve ressemblait étrangement à un voyage psychédélique. Maintenant, nous allons discuter d’une autre chose que nous avons mentionnée dans cet article : fumer de l’herbe inhibe les rêves. Nous expliquons plus tard comment cela fonctionne. Tout d'abord : comment peut-on tout de même rêver avec du cannabis ?

vrouw slapen

D'abord lu l'article précédent: Rêver est-il É quilavent à un trip sous Drogues Psychédeléliques

Astuce 1 : Ne fumez pas de cannabis avant de dormir

Comme le cannabis joue avec vos cycles de sommeil, vous ne devriez pas fumer un joint avant d'aller dormir. En règle générale, il est préférable de ne pas consommer de cannabis après avoir mangé. Il y a bien sûr des avantages à fumer un bon joint une fois la nuit tombée : vous pouvez vous endormir plus rapidement et passez plus de temps dans un sommeil profond. De plus, vous n’avez généralement pas d'engagements à tenir dans la soirée.

L'alternative est de fumer pendant la journée. Mais alors vous ne pouvez plus fonctionner correctement ? Faux. Cela dépend entièrement du type de cannabis et de la façon dont vous le consommez. Dans tous les cas, ne combinez pas l'herbe avec du tabac, cela vous rend plus léthargique. Un joint de cannabis pur fonctionne parfaitement, mais le mieux est d'utiliser une pipe à cannabis. Bien sûr, la crème de la crème en ce qui concerne la consommation d'herbe pure, c'est le vaporisateur. Et comme la plupart des vaporisateurs permettent de régler la température, vous avez un contrôle total sur les substances que vous vaporisez.

La température idéale pour la journée ? Réglez votre vaporisateur sur 185 degrés Celcius. Le CBD entre en action pour tempérer le THC, tandis qu'une poignée de terpènes rendent le high plus gai, euphorique et énergique.

Astuce 2 : Fumer de l'herbe au milieu de la nuit (à 4 heures)

C'est un peu contre-intuitif, mais cette astuce aide vraiment. Allez-vous coucher à l'heure sans avoir fumé d'herbe le soir. Réglez votre réveil à 4 heures du matin et mettez une petite herbe prête à l'emploi - encore une fois pure, donc dans un vaporisateur, une pipe à cannabis ou un joint sans tabac. Fumez-le et retournez-vous coucher.

wekker

Dès que votre réveil sonne, prenez quelques bouffées de votre cannabis préféré. Si tout se passe bien, vous n'aurez aucun mal à vous rendormir. La chose étrange est que les rêves les plus fous se réalisent maintenant. Certains sont même maintenant capables de contrôler leur rêve et d'obtenir ce qu'on appelle un rêve lucide.

Astuce 3 : Fumez de l'herbe pendant un certain moment, puis arrêtez d'en prendre

Arrêter de fumer de l'herbe ? L'un des symptômes de sevrage est que vous pouvez rêver violemment. Si vous arrêtez complètement après une période de consommation régulière, un effet appelé REM-rebound se produit, qui fait que vos rêves sont plus intenses que d’habitude quelques nuits de suite. Alors, si vous êtes un consommateur régulier et que vous vous demandez si vous pouvez encore rêver, alternez une période de consommation avec une période d'abstinence. La fréquence et l'intensité des rêves semblent alors augmenter en même temps.

dromenvanger

Astuce 4 : Combinez le cannabis avec des herbes à rêves.

Il existe des plantes à rêve, comme la Calea Zacatechici, qui se combiner très bien avec votre cannabis préféré. Mais vous n'avez pas à fumer ou vaporiser une herbe à rêves. La plupart d'entre elles peuvent simplement être mangées ou préparées en infusion. Ce qui est agréable, c'est que le cannabis procure des rêves bizarres. Si vous arrivez à vous en souvenir, tout au moins. Les herbes à rêve aident pour cela.

Que se passe-t-il la nuit ?

Que se passe-t-il exactement lorsque nous dormons ? Nous traversons quatre à six cycles de sommeil chaque nuit. En fonction du nombre d'heures que nous pouvons passer au lit. Un tel cycle comprend différentes phases. Les phases 1 et 2 sont des phases de sommeil léger, qui sont légèrement différentes. La phase 3 est le sommeil profond. Le sommeil paradoxal n'est pas une phase, mais il s'allonge à mesure que la nuit avance. Les sommeils légers et profonds sont de plus en plus courts. Un cycle complet dure donc tout aussi longtemps (environ une heure et demie pour être précis), mais certains progrès ont été accomplis dans l'interprétation d'un tel cycle.

Nachtrust grafiek

C'est une nuit de repos comme il se doit. Un long sommeil profond au début de la nuit et plus de sommeil paradoxal à la fin de la nuit.

Le sommeil paradoxal est une façon pour notre cerveau de gérer la journée. Nous pouvons revivre la journée et la mélangeons souvent avec des souvenirs plus anciens pour lui donner une place. Parfois, un peu de fantaisie est impliqué, ce qui rend soudainement les rêves très bizarres. Vous pouvez également anticiper le lendemain au cours de votre rêve afin de pouvoir prendre des décisions à l’avance.

Le truc pour vous souvenir de votre rêve est de vous réveiller pendant le sommeil paradoxal. Les personnes qui sont réveillées dans une phase autre que le sommeil paradoxal ne se souviennent pas de leurs rêves. Si vous vous êtes souvenu de votre rêve, il est presque certain que vous vous êtes réveillé dans le dernier sommeil paradoxal avant la fin de la nuit. Tout simplement parce que c'est la phase qui dure le plus longtemps.

L'auteur et historien du cannabis, Chris Bennett a expérimenté [1] l'utilisation de l'herbe pour montrer que vous faites vraiment des rêves incroyables si vous fumez de l'herbe juste avant votre nuit de sommeil. En outre, toujours selon Bennett, vous pouvez utiliser l’herbe de cette manière pour obtenir des rêves lucides.

Wiet in Potje

L'effet du cannabis sur votre sommeil

Il est évident que le cannabis a des effets sur le cerveau. Apparemment, fumer du cannabis affecte notre sommeil, surtout sur le sommeil paradoxal. Cela est dû au fait que le cannabis supprime le sommeil paradoxal.

EEG Machine 

Une machine EEG enregistre vos ondes cérébrales. De cette façon, nous savons exactement ce qui se passe pendant votre sommeil. Avec ou sans cannabis.

Une étude de 2008 montre que le cannabis a un effet néfaste sur la durée du sommeil paradoxal. Une autre étude de 2004 a conclu qu'une dose de THC pur tout comme un mélange de THC et de CBD raccourcissaient le sommeil paradoxal. Parce que nous ne rêvons que pendant notre sommeil paradoxal, cela explique en partie pourquoi de nombreux utilisateurs de cannabis affirment ne jamais rêver. Nous spécifions « en partie » parce que le sommeil paradoxal ne disparaît pas complètement.

Néanmoins, ne pas rêver n'est pas toujours un désavantage. Il est possible que vous préfériez ne pas rêver car cela vous évoque uniquement des images désagréables, par exemple. En outre, il existe peu de preuves [2] qu'un sommeil paradoxal plus court ait un effet néfaste grave sur la santé. Il existe cependant une corrélation [3] entre le manque de sommeil paradoxal et la mémorisation d'informations et de compétences acquises.

Curieusement, l'alcool fait le contraire. Quelques bières garantissent que le sommeil paradoxal dure plus longtemps et que le sommeil profond soit plus court. Vous dormez plus superficiellement et vous vous réveillez plus souvent. Pour ces raisons, vous êtes souvent très fatigué après une soirée à boire.

REM-Rebound

Une étude [4] ancienne (1975) montre qu’après une période à fumer du cannabis, suivi d'un arrêter complet, on peut avoir de très jolis rêves. Cela est dû au fait que votre sommeil paradoxal dure soudainement plus longtemps. Une autre étude de 2008 [5] le confirme. L'effet s'appelle REM-Rebound, car le sommeil paradoxal rebondit comme un ballon de basket. Vous n’avez donc pas à craindre un changement permanent des habitudes de sommeil si vous aimez le cannabis.

Conclusion

Vous ne rêvez pas lorsque vous fumez du cannabis ? En ajustant quelque peu votre routine, vous pourrez vous remettre à avoir de jolis rêves. Et bizarres également ! Maintenant que vous savez ce qui vous arrive pendant votre sommeil, vous maîtrisez mieux votre sommeil. Voulez-vous savoir comment vous pouvez vous souvenir de vos rêves étape par étape ? Consultez ainsi cet article pratique.

Référence de la source

1. “Engaging the Dream”, Psychedelica, Gaia: https://www.gaia.com/video/engaging-dream

2. "The Possible Functions of REM Sleep and Dreaming", NCBI: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK11121/

3. "Sleep and Cognition", Warwick: http://www2.warwick.ac.uk/fac/med/research/mhwellbeing/sleep/sleeppublications/sleep_and_cognition_2014.pdf

4. "Effects of high dosage delta-9-tetrahydrocannabinol on sleep patterns in man", NCBI: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/164314

5. "Sleep Disturbance in Heavy Marijuana Users", NCBI: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2442418/