Vous souhaitez cultiver des plantes de cannabis en pleine terre ? Cela commence par le choix d'un bon sol. Vous ne pouvez pas simplement ouvrir un quelconque sac de terreau de jardin et y mettre votre plante de cannabis. C'est plus compliqué que cela. Peut-on par exemple utiliser du terreau universel pour ses plantes de cannabis ? Qu'est-ce qu'un bon améliorateur de sol ? Qu'en est-il du semis et quand faut-il rempoter le cannabis ? Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur le meilleur terreau pour cannabis dans cet article !

Dans cet article :

Types de terreau pour cannabis

Il existe toutes sortes de terreaux différents pour le cannabis. Le type le plus courant est, bien sûr, la terre. La culture du cannabis en pleine terre est traditionnelle, relativement facile et efficace. Vous pouvez également opter pour la culture hydroponique ou l'hydroculture. Cela est possible avec de la laine de roche, des fibres de noix de coco ou des granulés-hydro comme support. Chaque sol a ses propres avantages.

Dans cet article, nous essaierons de trouver quel est le meilleur terreau pour cannabis lorsque vous souhaitez cultiver en terre. Vous voulez en savoir plus sur la culture hydroponique sur de la laine de roche, des fibres de coco ou des granulés-hydro ? Consultez notre blog « La culture hydroponique pour débutants : laine de roche, coco ou grains hydro ? ».

Quelles sont les exigences auxquelles doit répondre le terreau pour cannabis ?

Il existe de nombreux types de sols différents. Ils ne sont pas tous adaptés à la culture du cannabis, car un certain nombre de facteurs sont d’une importance primordiale. Les types de terreau les plus courants pour la culture du cannabis sont la terre, la fibre de coco, les granulés-hydro et la laine de roche. Ils sont tous différents et chaque type de sol présente ses propres avantages. Ils ont pourtant tous un certain nombre de choses en commun. Voici les éléments fondamentaux que doit contenir le terreau pour cannabis :

Structure du sol

Une plante de cannabis et ses racines ont besoin de suffisamment d'espace pour pousser. La structure du sol est donc très importante pour la culture de cette plante. Une structure trop ferme peut empêcher le système racinaire de se développer correctement car peu d'oxygène sera disponible pour les racines. C'est pourquoi il est préférable d'avoir une structure souple, dans laquelle les racines peuvent se développer librement et sont constamment alimentées en oxygène.

Volume

Cela n'a peut-être pas beaucoup à voir avec la composition du sol, mais ce n’est certainement pas sans importance. La quantité de terre de rempotage que vous utilisez a une incidence sur la taille de votre plante de cannabis. Une plante de cannabis a besoin de suffisamment d'espace pour pousser. Nous vous recommandons de toujours utiliser plus de 5 litres de terreau, mais il est préférable d’utiliser 12 litres ou plus. Ce volume donnera assez de place votre plante de cannabis pour lui permettre d’atteindre sa taille maximale. La taille maximale dépend de la variété.

Rétention d'eau et drainage

Cela peut sembler contradictoire. Mais un bon terreau pour cannabis doit pouvoir à la fois retenir et évacuer l'eau. Cette rétention est appelée « rétention d'eau ». Le sol peut ainsi retenir l'eau et les éléments nutritifs que vous donnez à votre plante de cannabis. Cela empêche votre plante de se dessécher. L'élimination de l'eau est appelée « drainage ». Sans un bon drainage, l'eau reste au fond du pot, ce qui rend la terre trop humide et bloque l’arrivée d'air frais. Cela augmente le risque de mauvaises moisissures et de mort des racines. Assurez un bon drainage en faisant des trous au fond du pot pour permettre à l'eau de s'écouler. Une structure de sol meuble est également très importante.

De grands pots avec des trous sur le côté pour le drainage.

Le pH

Le pH représente l'acidité du sol. Les nutriments ne peuvent être absorbés par une plante de cannabis que si le niveau d'acidité du sol est favorable. C'est pourquoi il faut faire en sorte que le pH soit stable, afin que votre plante de cannabis puisse toujours utiliser au maximum les éléments nutritifs du sol ou des nutriments que vous lui donnez. En pratique, cela signifie que l'eau que vous donnez à votre plante de cannabis doit avoir un pH adéquat pour que l'acidité du sol reste optimale. Dans le cas de la terre, le pH idéal se situe entre 6,0 et 6,5. Dans le cas d’une culture hydroponique (laine de roche, noix de coco ou granulés-hydro) il se situe entre 5,8 et 6,0.

Nutriments

Votre plante de cannabis a besoin de nutriments pour croître et fleurir. Le terreau pour cannabis doit donc en contenir suffisamment. Le terreau universel contient généralement suffisamment de nutriments pour les 4 à 6 premières semaines de croissance de votre plante de cannabis. Lorsque cette dernière fleurit, cette réserve de nutriments est épuisée et la plante a besoin d’éléments nutritifs supplémentaires. C'est pourquoi nous conseillons à chaque cultivateur d’en donner plus en mélangeant des nutriments pour plantes dans l'eau.

Il vaut mieux éviter que votre sol ne contienne trop de nutriments pendant les deux premières semaines de croissance, quand votre plante de cannabis est encore un plant. Pour en savoir plus, consultez la rubrique « Semis et rempotage ».

Culture du cannabis en pleine terre

Le cannabis est traditionnellement cultivé en pleine terre. Mais pourquoi ? La culture du cannabis en pleine terre nécessite relativement peu de connaissances par rapport à la culture hydroponique ou à l'hydroculture. C'est tout simplement parce que c'est la façon naturelle de faire pousser le cannabis. De plus, une plante de cannabis en pleine terre vous fera savoir en douceur si quelque chose ne va pas. C’est en pleine terre que c’est le plus simple. Faire une erreur n’est pas dramatique lorsqu'on cultive son cannabis en pleine terre. Et peut-être plus important encore : vous disposez de suffisamment de temps pour reconnaître le problème et le résoudre. 

Les choses sont différentes avec d'autres milieux tels que les granulés-hydro. Il vous suffit de laisser votre plante de cannabis sans eau trop longtemps ou de commettre une autre erreur pour que votre plante périsse en un rien de temps. Si votre plante de cannabis pousse en pleine terre, elle dispose d'une sorte de tampon qui lui permet d’être plus résistante. Un autre avantage important est le goût du cannabis. Lorsque votre plante de cannabis est cultivée dans de la terre ou dans un autre milieu organique, le goût du produit final est réputé meilleur et plus complet que lorsque vous le cultivez en hydro.

Une plante de cannabis saine en pleine terre.

Faire pousser du cannabis en pleine terre est donc relativement facile, surtout si vous connaissez les règles de base. Mais quel est la meilleure terre ? Quel est le meilleur terreau pour les plantes de cannabis ? Doit-on préparer le sol soi-même ? Plusieurs possibilités s’offrent à vous. Nous recommandons l'utilisation de terreau universel aux cultivateurs débutants.

Terreau universel pour cannabis

Le terreau universel est idéal pour les plantes de cannabis car il contient des nutriments, mais pas trop. Cela permet à votre plante de passer sans problème les quatre à six premières semaines de croissance. Vous pouvez commencer à utiliser des nutriments spéciaux pour cannabis une fois que les nutriments sont presque tous épuisés. Le terreau universel permet également de donner des nutriments de croissance supplémentaires ou un stimulateur de racines au cours de la phase de croissance. Faites attention à la surfertilisation (trop de nourriture) qui entraîne des problèmes de feuilles si vous optez pour un sol avec des nutriments supplémentaires.

Le terreau avec beaucoup de nutriments supplémentaires contient souvent des nutriments pour plantes communs qui ne sont généralement pas idéaux pour les plantes de cannabis. Il est donc préférable de compléter soi-même la quantité de nutriments avec des nutriments spécifiques au cannabis des marques Plagron ou BAC. Vous tirerez ainsi davantage de votre sol et vous n'aurez pas à chercher un terreau extra riche.

Semis et rempotage du cannabis 

Le terreau pour cannabis contient donc idéalement beaucoup de nutriments. Mais il y a un hic. Un semis ne doit pas pousser dans un sol riche en nutriments. Au cours des deux premières semaines de croissance (la phase de plantule), la plante n'est pas encore assez grande et forte pour supporter une grande quantité de nutriments. Il est donc préférable de faire pousser votre semis dans un sol spécial semis ou spécial bouture qui contient moins de nutriments. Un produit idéal et très utile est le Spongepot. Ces petits blocs de terre sont parfaits pour les semis. Une fois votre graine de cannabis germée, mettez-la dans un morceau de Spongepot. Vous obtiendrez un semis sain prêt à pousser dans un sol plus riche en un rien de temps.

Le meilleur choix est du terreau de semis ou de bouture, mais ce n'est pas nécessaire. Votre semis se portera probablement aussi bien dans un terreau universel pour cannabis. Cependant, n'utilisez pas de terreau contenant des éléments nutritifs supplémentaires. Ce n'est pas adapté à votre semis.

Un semis adulte - vous pouvez maintenant rempoter votre cannabis.

Rempotage du cannabis

Vous pouvez mettre vos plants dans un petit pot si vous utilisez du terreau de semis ou de bouture, car les semis n'ont pas besoin de beaucoup d'espace. Il est important de transférer votre plante de cannabis dans un grand pot le moment venu. Le plus grand pot doit être rempli de terreau pour cannabis beaucoup plus riche en nutriments. Le rempotage du cannabis est très facile. Il faut cependant savoir reconnaitre le bon moment.

Si vous utilisez du terreau de semis ou de bouture comme le Spongepot, vous saurez qu’il est temps de rempoter lorsque les racines apparaissent. Si vous utilisez un petit pot et que les racines ne sont pas apparentes, nous vous conseillons d'attendre que la plante de cannabis comporte 4 feuilles. Cela prend généralement une à deux semaines. Vous pouvez ensuite rempoter le cannabis dans un pot plus grand. N'attendez pas trop longtemps pour cela. Si les racines n'ont pas assez de place pour pousser, cela aura un effet négatif sur la croissance de votre plante.

Faites vous-même le meilleur terreau pour cannabis avec un améliorateur de sol

Vous voulez obtenir le meilleur terreau pour cannabis ? Vous pouvez alors opter pour du terreau spécial de marques telles que Plagron. Vous pouvez cependant également faire vous-même le meilleur terreau pour cannabis en utilisant un améliorateur de sol et du terreau universel ! Cela est très simple et relativement bon marché. Vous pouvez choisir parmi différents améliorateurs de sol tels que le Plagron Supermix, le BAC Funky Fungi ou les BAC Bio Tablets.

Tout est dans le nom : un améliorateur de sol permet d’améliorer la qualité de votre terreau pour cannabis. Les améliorateurs de sol contiennent toutes sortes d'engrais naturels grâce auxquels la terre regorge de vie. Cela offre également une meilleure résistance à votre plante de cannabis. Les améliorateurs de sol contiennent généralement toutes sortes de champignons, de bactéries, de vitamines, de minéraux et d'oligo-éléments. Le BAC Funky Fungi contient principalement des champignons, dont quatre types de mycorhizes spéciaux. Il s'agit de racines fongiques qui recherchent de l'eau et des minéraux dans le sous-sol et les transmettent ensuite à votre plante de cannabis. Ces champignons utiles facilitent grandement la vie de votre plante de cannabis ; ils se renforcent mutuellement. Les améliorateurs de sol favorisent principalement la croissance du système racinaire et garantissent que les nutriments du sol puissent être absorbés de manière optimale par la plante de cannabis. En bref : une base on ne peut plus solide !

Les améliorateurs de sol se présentent généralement sous forme de poudre que vous pouvez mélanger à la terre ou de comprimés à dissoudre dans le sol. Rien de plus simple ! Mélangez un améliorateur de sol avec du terreau universel. Dès que votre semis s'est développé dans le terreau de bouture, vous pouvez le transférer à ce mélange de terre optimal pour cannabis. Vous avez maintenant créé le meilleur terreau pour cannabis. Il contient maintenant suffisamment de nutriments pour toute la période de culture. Vous pouvez combiner les améliorateurs de sol avec un stimulateur de croissance ou de floraison pour des résultats optimaux !

Réalisez vous-même le meilleur terreau pour cannabis avec un améliorateur de sol !

Autres améliorateurs de sol naturels

En plus des améliorateurs de sol, vous pouvez également utiliser d'autres améliorateurs naturels. Prenez la perlite, la vermiculite et le fumier lombricomposté, par exemple. Ces additifs riches en nutriments font sont d’excellents additif de sol.

La perlite est très connue. Ce sont les grains blancs que l'on voit souvent dans les sacs de terreau ou de terre de jardin. La perlite permet d'obtenir un sol plus aéré et un bon drainage, mais elle aide aussi le sol à mieux retenir l'eau. Le fumier lombricomposté contient toutes sortes de microbes qui sont utiles pendant la phase de croissance de la plante de cannabis et qui assurent une meilleure structure du sol et une meilleure rétention de l'eau. La vermiculite est similaire à la perlite, mais elle est généralement utilisée lorsque vous souhaitez obtenir une structure de sol plus souple. N'utilisez jamais ces améliorateurs naturels en trop grande quantité. Une utilisation excessive peut rendre votre milieu trop aéré ou retenir trop d'eau.

Vous voulez tout savoir sur la culture du cannabis sur terreau de coco ? Cliquez sur le lien pour lire un article détaillé sur l'hydroculture en fibre de coco. Vous avez encore des questions sur le meilleur terreau pour cannabis ? N'hésitez pas à contacter notre service clientèle.